Une acquisition à 266 M€ pour Primonial REIM

Le gestionnaire d’actifs immobiliers vient d’annoncer l’achat d’un portefeuille d’immeubles de bureaux lyonnais auprès de la foncière Gecina. Une nouvelle méga-transaction pour Patrimonial REIM, déjà acquéreur notamment d’un ensemble de bureaux à Issy-les-Moulineaux en mai dernier.

« Cette opération s’inscrit dans notre stratégie d’investir dans des immeubles de bureaux de qualité au sein de secteurs géographiques établis. Loués à des locataires de premier plan, les immeubles de ce portefeuille bénéficient d’une très bonne localisation dans le Grand Lyon, de prestations et de services de qualité tout comme des performances environnementales telles que BREEAM In-Use, HQE et Effinergie+ » explique Grégory Frapet, le Président du directoire de Primonial REIM.

9 immeubles totalisant près de 60 000 m2

Le gestionnaire récupère 9 immeubles totalisant près de 60 000 m2, notamment les immeubles de bureaux Terralta, Panoramic et Murano au cœur de Lyon, ainsi que certains actifs dans la métropole du Grand Lyon, à Ecully et à Caluire-et-Cuire. Le vendeur est la foncière Gecina, qui cède ainsi des actifs issus du patrimoine d’Eurosic dont elle s’est rapprochée en 2017. Selon Invest Securities, le rendement de sortie pour la foncière pourrait se situer autour de 5%. L’opération permet en tout cas à Gecina d’avancer dans sa stratégie de recentrage sur l’immobilier tertiaire parisien, et de progresser vers son objectif d’abaisser son ratio d’endettement en deçà des 40%.

Une nouvelle méga-transaction pour le gestionnaire d’actifs

Le montant de la vente, dont la promesse avait été signée au cours de l’été, est de 266 M€ acte en main, soit une valorisation d’environ 4 300 € le mètre carré. Cette méga-transaction vient s’ajouter à d’autres opérations d’importance réalisées par Primonial REIM ces derniers mois dans le secteur des bureaux. Le gestionnaire d’actifs s’était notamment porté acquéreur, en mai dernier, de trois immeubles situés à Issy-les-Moulineaux, « Galeo » – le siège de Bouygues Immobilier-, « Dueo » et « Trieo ». Selon le site CF News, le montant de cette transaction – non divulgué – avoisinerait les 200 M€. Notre confrère site également l’opération menée sur le « campus Altice » – ex Quadrans, un ensemble immobilier de 86 000 m² -, dans le 15arrondissement parisien, où Primonial REIM aurait pris une participation minoritaire de l’ordre de 500 M€.

Les SCPI et les OPCI partiesprenantes

Primonial REIM n’a pas précisé la répartition des sommes investies dans le portefeuille lyonnais entre les différents véhicules gérés par le groupe. On sait que l’acquisition des immeubles Quadrans est en partie portée par les SCPI Primopierre (34 M€) et Patrimmo Commerce (48 M€), et que celle des immeubles d’Issy-les-Moulineaux l’est également par Primopierre (19,5 M€), ainsi que par l’OPCI Preimium (une participation qui représente environ 13% de ses actifs à fin octobre). La SCPI Primopierre annonce toutefois dans son dernier bulletin trimestriel que, « dans les prochaines semaines », la SCPI poursuivra son programme d’acquisitions localisées « dans des secteurs tertiaires avérés, tels que le Grand Paris ou encore la région lyonnaise ».

Frédéric Tixier


A propos de Primonial REIM(i)

Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF en 2011, Primonial Real Estate Investment Management (Primonial REIM) a pour vocation de concevoir et gérer une gamme de véhicules d’investissement traduisant ses convictions fortes sur les marchés immobiliers. Son objectif est de mettre à la disposition du plus grand nombre une gamme de SCPI investissant dans l’immobilier de bureaux, de commerces, de santé/éducation et résidentiel. Primonial REIM, en qualité de société de gestion de portefeuille, constitue et gère des OPCI (dédiés aux investisseurs institutionnels ou grand public). Le 10 juin 2014, Primonial REIM a obtenu l’agrément AIFM (Alternative Investment Fund Manager) auprès de l’Autorité des marchés financiers pour la gestion de fonds d’investissement alternatifs (FIA), soumis à ce titre à des obligations renforcées en termes notamment d’information, de suivi de la liquidité et de gestion des risques. Le directoireest composé de Grégory Frapet en qualité de président, de Stéphanie Lacroix, directrice générale et de Tristan Mahaut, secrétaire général.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société