Label ISR pour Opcimmo d’Amundi Immobilier

Amundi Immobilier a rejoint en juin dernier le cercle des gestionnaires d’actifs immobiliers disposant d’au moins un véhicule labellisé ISR. Le premier acteur du marché, par la taille[1], a fait coup double. Il obtient le label pour son OPCI phare, Opcimmo. Et pour sa nouvelle UC immobilière, Amundi Immo Durable.

Le cercle s’agrandit à vitesse grand V… Moins d’un an après son lancement, le nouveau label ISR immobilier a déjà conquis, selon les derniers chiffres de l’ASPIM, 18 sociétés de gestion d’actifs immobiliers[2]. Y compris et notamment les plus imposantes d’entre elles. Après BNP Paribas[3], en novembre 2020, puis La Française REM[4] et Primonial REIM[5], en décembre de l’an dernier, Amundi Immobilier vient, à son tour, d’obtenir un label pour deux de ses fonds grand public.

L’encours des fonds labellisés ISR s’élevait à 23 Md€ début septembre

Outre une nouvelle UC immobilière, Amundi Immo Durable, qui bénéficie de ce statut dès sa création, c’est surtout la labellisation du poids lourd du marché des OPCI, Opcimmo, qu’il convient de souligner. Avec son imposante capitalisation – 8,2 Md€[6] -, l’entrée d’Opcimmo dans la catégorie label ISR vient fortement doper l’encours global des fonds labellisés. Qui se montait à 23 Md€ selon le dernier pointage de l’ASPIM[7]. Obtenir le label pour un fonds d’une taille telle, et relativement ancien (il a été lancé en 2011), n’était pas forcément un objectif facile à atteindre. Selon les données d’Amundi Immobilier, Opcimmo détiendrait le plus grand patrimoine immobilier physique des marchés OPCI et SCPI confondus. Sa valeur est estimée à 5,7 Md€. Sa surface est de l’ordre de 1,6 million de mètres carrés. Il comprend 119 immeubles détenus en direct (en plus de ceux détenus au travers de participations).

Opcimmo, un patrimoine immobilier évalué à 5,7 Md€

Enfin, ce patrimoine est placé pour environ 43% hors de France, sur au moins 7 autres pays européens. Pour obtenir le label, Amundi Immobilier s’est bien évidemment appuyée sur l’expertise du groupe Amundi, qui revendique un statut de pionnier et de leader de l’investissement responsable en Europe[8]. Amundi Immobilier a « décliné la politique d’Investissement Responsable d’Amundi Group afin de la rendre compatible avec la gestion d’actifs réels (immobiliers) », explique le Code de transparence d’Opcimmo. L’ensemble des actifs immobiliers de l’OPCI, qu’ils soient détenus en direct, ou via des participations contrôlées, sont de fait systématiquement analysés à l’aune de trois thématiques.

Des immeubles analysés selon trois thématiques

Une thématique environnementale, qui « intègre la mesure des critères de durabilité sur les actifs existants et leur mode d’occupation ». Mais également « les conséquences produites par les travaux de construction ou de rénovation ». Ou bien encore « la contribution dynamique des gestionnaires immobiliers ». La thématique sociale est également très présente dans l’analyse. Que ce soit dans les modalités d’utilisation des actifs immobiliers par leurs locataires. Ou dans la disponibilité de certains équipements et dispositifs au sein des locaux. Enfin, la thématique gouvernance est aussi prise en compte. Via le suivi et la réalisation de différentes études. Et le suivi de l’engagement des prestataires mandatés par le fonds.

47 critères ESG

Au final, la politique d’évaluation environnementale et sociale des immeubles détenus est construite autour de 14 axes ESG, 47 critères (pour établir les notes) et 109 questions (pour évaluer les performances ESG des immeubles). « La notation issue de cette cartographie est exprimée sur une échelle allant de A à G, A étant la meilleure note », résume le dernier bilan semestriel d’Opcimmo. Cette notation est réalisée lors de l’acquisition d’un nouvel actif. Mais aussi à chaque fois que des travaux ou des évolutions notables interviennent sur l’un des immeubles. Et « à minima tous les trois ans », précise Amundi Immobilier. Parmi les derniers immeubles entrés dans le portefeuille, cinq ont d’ailleurs obtenu une note ESG supérieure à 75/100.

Bonnes performances pour Opcimmo au 1er semestre

Côté performances, Opcimmo a relevé la tête au 1er semestre. Après une année 2020 en recul (-2,62%, contre -1,54% pour l’ensemble des OPCI), il affichait un rebond de 1,22% au 13 août dernier. Une performance essentiellement tirée par la poche immobilière du fonds (57,75% des actifs), en progression de 1,94% sur la période. Elle contribue à hauteur de 1,11% à la performance du fonds. La poche foncières cotées affiche une performance de 17,49% depuis le début de l’année[9]. Mais sa taille relative ayant été réduite à 3%, « dans un objectif de réduction du risque et la volatilité », précise le bilan d’Opcimmo, sa contribution à la performance de l’OPCI ne ressort qu’à hauteur de 0,82% sur la période.

Frédéric Tixier

Lire aussi

Amundi Immobilier retourne en Pologne

L’OPCI Edmond de Rothschild Immo Premium labelisé ISR


A propos d’Amundi Immobilier(i)

Amundi Immobilier, filiale dédiée dans la gestion d’actifs immobiliers d’Amundi (n° 1 de l’asset management en Europe et dans le top 10 mondial), est spécialisée dans le développement, la structuration et la gestion de fonds immobiliers axés sur le marché européen. Avec 40 milliards d’euros sous gestion, elle est n° 1 en France en collecte et en capitalisation pour les SCPI et OPCI grand public. Amundi Immobilier s’appuie sur de nombreux distributeurs pour la commercialisation de ses produits : réseaux bancaires, assureurs, conseillers en gestion de patrimoine, banques privées, courtiers en ligne. Amundi Immobilier développe également une gamme de produits de diversification patrimoniale (groupements forestiers, groupements viticoles…).

(i) Information extraite d’un document officiel de la société

[1] Sur le marché des SCPI et OPCI grand public, avec 17,7 Md€ de capitalisation au 31/12/2020 (Source : IEIF).
[2] Données ASPIM au 6 septembre 2021.
[3] 8,3 Md€ de capitalisation sur le marché des SCPI et OPCI grand public (Fin 2020, source IEIF).
[4] 10,1 Md€ de capitalisation sur le marché des SCPI et OPCI grand public (Fin 2020, source IEIF).
[5] 8,4 Md€ de capitalisation sur le marché des SCPI et OPCI grand public (Fin 2020, source IEIF).
[6] Donnée au 13/08/2021 (Source : Amundi Immobilier).
[7] Données ASPIM au 6 septembre 2021.
[8] Amundi gérait 378 milliards d’euros d’encours ESG à fin 2020 (sur les fonds ouverts en Europe, source Broadridge).
[9] Au 13 août 2021 – Source Amundi Immobilier.