Reprise du marché des bureaux en régions au 1er semestre 2021

Selon BNP Paribas Real Estate, le volume des transactions sur les bureaux situés dans les principales métropoles régionales a progressé de 35% par rapport au score enregistré au 1er semestre 2020. Le courtier estime que l’année 2021 devrait s’achever sur un volume proche de la moyenne des cinq dernières années.

Après un début d’année « mitigé », le marché des bureaux en régions montre des signes de reprise « de bon augure ». Pour l’expert en immobilier BNP Paribas Real Estate, qui analyse les transactions enregistrées dans 17 métropoles régionales, le volume constaté au 1er semestre 2021 est en très nette reprise. A 730 000 m², la demande placée est en hausse de 35% par rapport au 1er semestre 2020.

Une demande placée de 730 000 m² au 1er semestre

Un niveau qui s’avère « supérieur au niveau enregistré en 2016 ». Et « en progression de 6% », comparé à la moyenne des dix dernières années, constate Jean-Laurent de La Prade, directeur général adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction, en charge du pôle Régions. Deux segments expliquent ce rebond. Une reprise des transactions dans le neuf, en hausse de 45%. Sachant toutefois que les opérations de seconde main demeurent majoritaires (plus de la moitié des transactions). Et, surtout, le retour des transactions de grandes surfaces. On le sait, c’est le marché des surfaces supérieures à 5 000 m² qui avait le plus été affecté par les conséquences de la crise sanitaire. Contrairement aux semestres précédents, ce type de transactions enregistre « une hausse significative de +38% ».

Les échanges sur les petites surfaces de bureaux restent majoritaires

Mais, là encore, ce sont les échanges sur les petites surfaces (moins de 1 000 m²) qui restent majoritaires. Eux aussi progressent, dans des proportions d’ailleurs identiques (+38%). En termes de stocks, on retrouve un peu les mêmes dichotomies. Le stock de bureaux en régions s’élevait, selon BNP Paribas RE, à 2,7 millions de mètres carrés à la fin du 1er semestre. Soit 11% de plus qu’au 1S 2020. Ce sont toutefois les bureaux de seconde main qui restent dominants. Mais l’offre neuve progresse plus (+17%, vs +8% pour les secondes mains). Une bonne nouvelle, selon BNP Paribas RE, car elle permettra « d’alimenter un marché en manque d’offre neuve ». Certaines zones (Montpellier, Nancy, Toulouse…) connaissent une offre à un an inférieure à la moyenne. Aucune ville n’est en situation de suroffre, le volume global d’offre future s’élevant à environ 2,1 millions de mètres carrés.

Chute des intentions de lancement de bureaux « en blanc »

Les investisseurs restent néanmoins encore relativement méfiants. Les intentions de lancement en blanc ont en effet chuté au 1er semestre (-33%). Une situation qui résulte de l’attentisme quant aux conséquences du télétravail sur le volume des transactions à venir. Dans le neuf, les valeurs locatives moyennes ont d’ailleurs chuté de 10% par rapport au semestre précédent. Une situation que BNP Paribas RE explique par « la hausse des offres dans le neuf au cours des six derniers mois ». Le niveau des loyers progresse en revanche pour les bureaux de seconde main (+8%). Idem pour les « loyers top », notamment dans la région Est.

Atterrissage annuel autour de 1,55 million de mètres carrés

L’expert immobilier reste d’ailleurs globalement confiant. Au-delà des chiffres, il considère que les régions « représentent une vraie alternative pour les salariés ». Qui privilégient de plus en plus un bon équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Ainsi que pour les entreprises « qui y trouvent des loyers plus attractifs ». BNP Paribas RE anticipe de fait « un atterrissage autour de 1,55 million de mètres carrés d’ici fin 2021 ». Un niveau « légèrement en-dessous de la moyenne des cinq dernières années qui s’élève à 1,65 million de mètres carrés », précise Jean-Laurent de La Prade.

Frédéric Tixier


A lire aussi

Les SCPI continuent d’enrichir leurs portefeuilles

L’immobilier résidentiel poursuit sa percée auprès des institutionnels


A propos de BNP Paribas Real Estate(i)

BNP Paribas Real Estate est un leader international de l’immobilier, offrant à ses clients une large gamme de services couvrant l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier : Promotion, Transaction, Conseil, Expertise, Property Management et Investment Management. Avec 5000 collaborateurs et en tant qu’entreprise « à guichet unique », BNP Paribas Real Estate accompagne propriétaires, locataires, investisseurs et collectivités grâce à son expertise locale, dans près de 30 pays (à travers ses implantations et son réseau d’alliances) en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. BNP Paribas Real Estate fait partie du groupe BNP Paribas, leader mondial de services financiers.

(i) Information extraite d’un document officiel de la société