La SCPI Iroko Zen obtient son label ISR

La SCPI digitale et sans frais d’entrée, lancée en décembre dernier, vient d’annoncer l’obtention du label ISR. Une distinction qui vient logiquement valider un positionnement originel écologiquement et sociétalement responsable.  

«La société de gestion a validé avec l’AMF un dispositif unique de partage de valeur. Une fois l’objectif de performance (5,50%) atteint, Iroko Zen réinvestit 20% de l’excédent dans l’amélioration de son parc immobilier », rappellent les dirigeants d’Iroko, la fintech qui a structuré et gère la SCPI Iroko Zen. Lancée en décembre 2020, cette dernière s’est effectivement placée dès l’origine sur le créneau de l’investissement écologiquement et sociétalement responsable. Elle vient d’obtenir, assez logiquement, le nouveau label ISR immobilier.

Iroko Zen, 7e SCPI à avoir obtenu le label ISR

C’est la 7e SCPI, et le 9e fonds immobilier grand public, à recueillir ce précieux sésame. Pour le conserver, Iroko Zen s’est engagée à respecter une stricte méthodologie ESG. Son objectif : constituer un portefeuille immobilier dont l’impact carbone ira en diminuant. Pour tendre vers zéro. La SCPI vise aussi à « favoriser les déplacements vertueux ». Et les « bâtiments efficients pour le confort des occupants ». Ainsi qu’à « privilégier des locataires dont l’activité est contributrice au développement sociétal ». Dans un communiqué publié le 4 mai, Iroko affirme avoir déjà mené des audits, notamment énergétiques, sur les actifs détenus par Iroko Zen. Et ainsi détecté des pistes d’amélioration. Celles-ci intègrent par exemple l’optimisation des systèmes de chauffage des entrepôts. Ou le basculement des systèmes d’éclairage sur les technologies LED. Ainsi que la végétalisation des toitures ou de parcelles, et le tri sélectif…

Un objectif – non garanti – d’un taux de rendement compris entre 6,5% et 7% en 2021

Ces actions, dont la mise en œuvre sera priorisée en fonction de leur valeur ajoutée respectives, seront menées quelle que soit la situation de rentabilité de la SCPI. Viendront s’y ajouter d’autres opérations, si la performance dépasse les 5,5% annuels. Un objectif qu’Iroko Zen a atteint sur 2020. Son premier dividende, versé en décembre dernier, est dans l’épure. Iroko Zen a distribué 1,26 € par part. Ce qui correspond à un rendement mensuel de 0,63%. Annualisée, cette performance mensuelle conduit à un TDVM retraité de 7,56% en 2020. Le dividende du 1er trimestre 2021 (3,23 € par part) reste dans la tendance. Il conduirait à un rendement annualisé de 6,46%. A confirmer, bien sûr. Mais la société de gestion semble confiante. Elle réitère, dans son dernier bulletin trimestriel, son objectif « non garanti » de « 6,50%-7% » sur l’année 2021.

La SCPI vient de boucler sa quatrième acquisition

Ses clignotants d’exploitation sont effectivement au vert. La SCPI vient de procéder à sa 4e acquisition. Après des locaux d’activités, en mars dernier, Iroko Zen a investi la logistique. Cet actif, situé à Château-Thierry, développe une surface de 5 420 m². Livré en 2005, il est en « très bon état d’entretien ». Et permet « des possibilités d’extension à terme », précise la société de gestion. L’entrepôt est loué dans le cadre d’un bail de long terme (18 ans) à la société Tubest, un spécialiste de la transformation des métaux. Son taux de rendement immédiat est de 6,80%. Ce qui reste dans la lignée des taux de rendement des précédentes acquisitions. Côté taux d’occupation, compte tenu de son jeune âge, les indicateurs sont évidemment positifs. Et, côté collecte, les nouvelles sont plutôt bonnes.

Collecte en forte hausse au 1er trimestre 2021

Les souscriptions nettes, au 1er trimestre (7,3 M€), ont en effet été multipliées par 2,5 par rapport au trimestre précédent (2,9 M€). Avec une capitalisation de 10,2 M€ à fin mars, Iroko Zen est encore loin de son objectif de 100 M€ à l’horizon 2024. Mais sur la bonne voie. Que l’obtention du label ISR devrait contribuer à consolider. Rappelons qu’Iroko Zen peut être souscrit en direct sur le site de la société de gestion. Comme la SCPI Neo, elle est sans commission à l’entrée. Elle est en revanche susceptible de prélever une commission de retrait (6% TTC). Si le rachat des parts intervient dans les 3 ans.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Iroko Zen, une nouvelle SCPI « digitale et engagée »

La SCPI Iroko Zen boucle sa 3e acquisition

La SCPI Neo maintient son objectif d’un rendement de 6% en 2021


A propos d’Iroko(i)

Fondée en 2019 par Charles Duclert, Gautier Delabrousse-Mayoux, Olivier Van Den Broek et Louis Duclert, Iroko est une fintech, agréée par l’Autorité des marchés financiers dont la mission est de proposer des produits d’épargne performants et responsables.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société