Jean-Marc Coly à la présidence de l’ASPIM

Jean-Marc Coly à la présidence de l’ASPIM

Le directeur général d’Amundi Immobilier succède à Frédéric Bôl, le patron de Swiss Life AM, arrivé au terme de son second mandat. Il compte poursuivre les chantiers entamés par l’ASPIM ces dernières années. Et répondre aux défis réglementaires, écologiques et sociétaux de l’industrie des fonds immobiliers.

« Mon mandat incarnera le changement dans la continuité », explique Jean-Marc Coly dans le communiqué annonçant sa nomination à la présidence de l’ASPIM. Le conseil d’administration de l’association des gestionnaires de fonds immobiliers -dont les SCPI et les OPCI- a en effet choisi le directeur général d’Amundi Immobilier pour remplacer Frédéric Bôl, actuel président du directoire de Swiss Life Reim.

Changement dans la continuité

Jean-Marc Coly assure vouloir poursuivre les « chantiers essentiels » engagés par l’ASPIM ces dernières années. Y compris et notamment « la valorisation de notre activité économique » et « la pédagogie sur la réalité de notre activité ». L’association a publié pour la première fois, en octobre dernier, une étude chiffrant les retombées socio-économiques de l’industrie des fonds immobiliers. Cette initiative devrait donc être renouvelée. Jean-Marc Coly compte aussi continuer « l’amélioration de la maîtrise » des données publiées par l’association.

Réglementation européenne et transition écologique

De nouveaux défis attendent également le nouveau président. Dont celui de l’élargissement européen de l’activité des fonds, et ses conséquences réglementaires. Un sujet que maîtrise parfaitement le directeur général d’Amundi Immobilier. Dont la société de gestion a été la première à commercialiser un OPCI en dehors des frontières. Et qui reste très en pointe sur la thématique des fonds européens d’investissement à long terme (FEILT, ou ELTIF en anglais). Jean-Marc Coly devra aussi poursuivre les chantiers de l’adaptation de l’industrie immobilière aux enjeux écologiques et sociétaux. Un pas important a été franchi cet été avec l’officialisation d’un label ISR dédié au secteur des fonds immobiliers.

Petit jeu de chaises musicales

L’implication de Jean-Marc Coly, professionnel reconnu de l’industrie des fonds immobiliers, ne fait aucun doute. Son prochain départ à la retraite -et donc d’Amundi Immobilier- lui permettra de se consacrer pleinement à ses nouvelles missions. Sa nomination à la tête de l’ASPIM -dont la rumeur courait depuis plusieurs mois- a d’ailleurs donné lieu à un petit jeu de chaises musicales. Le nom de Marc Bertrand, président de La Française REM jusqu’à la fin du mois, est en effet évoqué pour le remplacer à la direction d’Amundi Immobilier. Le successeur de Marc Bertrand est quant à lui déjà connu. Il s’agit de Philippe Depoux, jusqu’à présent directeur général de la Compagnie Lebon. Rappelons que l’ancien président du directoire du Groupe La Française, Xavier Lépine, vient quant à lui d’être nommé à la présidence de l’IEIF.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Jean-Marc Coly, Amundi Immobilier : « il n’y aura de remontée des taux qu’en cas de réelle reprise économique… »

Jean-Marc Coly, Amundi Immobilier : « Nous avons décidé de retenir une approche “maximaliste” »…


A propos de l’ASPIM(i)

L’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) représente et défend les intérêts de ses adhérents, les gestionnaires de fonds d’investissement alternatif (FIA) en immobilier (SCPI, OPCI et autres FIA « par objet »). Créée en 1975, l’ASPIM est une association à but non lucratif qui réunit tous les acteurs du métier de la gestion des fonds immobiliers non cotés. En France, au 31 décembre 2019, les FIA en immobilier représentaient une capitalisation totale de 231 milliards d’euros.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société