Crédits immobiliers : des taux attractifs et stables

Depuis l’annonce de l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers, mi-décembre, le marché du crédit immobilier est reparti à la hausse. Pas les taux. Qui restent à des niveaux historiquement bas. Cette situation pourrait perdurer.

Le secteur immobilier, les banques et les courtiers en crédit ont été entendus. En décembre dernier, le HCSF – organe prudentiel du ministère de l’Economie et de la Banque de France – a assoupli les conditions d’octroi des crédits. Revenant donc sur ses recommandations alarmistes de novembre 2019. Une bonne nouvelle pour les acteurs du secteur. Mais aussi pour les emprunteurs, qui bénéficient depuis lors d’offres plus agressives des établissements bancaires.

Reprise de la demande de crédits

« L’association des taux bas et des nouvelles mesures du HSCF permettent, depuis le début de l’année, d’augmenter le nombre de dossiers acceptés », constate Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, l’un des leaders du courtage en crédit. Ce nouveau contexte pousse aussi les banques à repartir à la conquête de nouveaux clients. Résultat : la demande en crédit, chez ce courtier, est 10% plus élevée sur le 1er trimestre 2021 qu’un an plus tôt. La période printanière est traditionnellement favorable à la recherche de crédit. Les emprunteurs anticipent souvent un changement de logement au cours de l’été. Elle est en outre cette année boostée par « les nouvelles envies d’espace » et « de verdure » provoquées par les confinements successifs, souligne Cafpi.

Des taux stables en mars et avril

Cette nouvelle demande, fortement alimentée par les primo-accédants (67% des emprunteurs chez Cafpi, en mars), bénéficie donc de conditions plus avantageuses qu’en 2020. Début avril, « les futurs emprunteurs vont pouvoir emprunter, au niveau national, à partir de 0,40 % sur 10 ans. Et jusqu’à 1,40 % sur 25 ans », constate un autre courtier, Le-Partenaire.fr. Des fourchettes assez en phase avec celles annoncées par Cafpi. Sur avril, Cafpi anticipe une fourchette de taux comprise entre 0,33% et 0,74% sur les échéances à 10 ans. Et entre 0,88% et 1,32% sur les échéances à 25 ans. En mars, ses clients ont obtenu en moyenne 0,48% sur 10 ans. Et 1,06% sur 25 ans. Des taux clairement en deçà de ceux recensés au cours du 2e semestre 2020. Les taux à 10 ans – pour les clients Cafpi – s’établissaient alors autour de 0,70%. Et de 1,20% sur 25 ans.


Toujours de fortes disparités selon les profils

Ces taux attractifs masquent bien sûr de fortes disparités. Géographiques. Mais surtout financières. Ce sont en effet toujours les meilleurs profils qui profitent de ces conditions avantageuses. Pour les autres, il est vraiment indispensable de faire jouer la concurrence. L’assouplissement des conditions d’octroi a fait reculer le nombre de dossiers refusés. Mais l’écart entre les emprunteurs « sans risque » et les emprunteurs « à risque » reste très important. « Sur 20 ans, le taux hors assurance passe du simple au double », constate Philippe Taboret. De 0,63%, pour les meilleurs profils. Jusqu’à 1,23% pour les profils risqués.

Les nouvelles conditions d’octroi de crédit immobilier aux particuliers, en bref

  • Taux d’endettement maximum : 35% (vs 33% auparavant)
  • Durée d’emprunt maximum : 27 ans pour les achats dans le neuf, constructions ou rénovations (prise en compte des 2 ans de différé d’amortissement)
  • Pourcentage de dérogation à ces règles : 20% (vs 15% auparavant)

Les dernières recommandations du HCSF- 27 janvier 2021

Frédéric Tixier


Lire aussi

Taux des crédits immobiliers : priorité aux meilleurs dossiers (septembre 2020)

Les taux immobiliers remontent, mais restent attractifs (février 2020)


A propos de Cafpi(i)

Cafpi est le leader du marché des courtiers en crédits. Il est totalement indépendant, aucun groupe bancaire ne figurant dans son capital. Avec un effectif de 1 500 personnes, Cafpi est présent, via ses 230 agences en propre, dans toute la France, au Portugal et au Maroc, pour accompagner ses clients dans toutes les étapes de leur projet immobilier. En 2019, Cafpi a finalisé 40 000 dossiers, pour près de 9 milliards d’euros de crédits signés.

A propos de Le-Partenaire.fr (i)

Après 20 années passées dans le secteur du web dont dix dans le web immobilier (Le-Partenaire.fr, Eloa.io…), Ludovic Laborde a lancé Le-Partenaire.fr en juin 2014 et Pro.le-Partenaire.fr en mars 2018. Il s’agit du premier portail web de services autour de l’immobilier. Le-Partenaire.fr accompagne les particuliers et les professionnels aussi bien dans la recherche d’un bien immobilier que dans les services associés : crédits et assurances.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société