Entrées par Laurent Saint Aubin

, ,

Vers un retour à la norme en 2019 ?

Si l’immobilier coté européen a enregistré en 2018 une performance négative – une première depuis 2011 -, son recul reste moins accentué que celui de l’ensemble du marché et atteste de sa visibilité structurelle. C’est l’une des raisons pour laquelle Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, s’attend à un rattrapage […]

, ,

Embellie sur le marché du bureau allemand

Les fondamentaux de l’immobilier de bureaux en Allemagne restent positifs. Les sept principaux marchés allemands « ont enregistré une accélération de leurs loyers » rappelle dans son dernier commentaire de gestion Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dont le fonds Sofidy Sélection 1 est désormais exposé à plus de 40% sur l’immobilier […]

,

Immobilier coté : le marché offre un point d’entrée attractif !

L’immobilier coté a mieux résisté, en octobre, que l’ensemble des marchés d’actions. Mais les foncières offrent encore, aux cours actuels, « des points d’entrée attractifs avec une décote sur actif net réévalué 2018 de 14% », explique Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. Le mois d’octobre […]

, ,

L’immobilier coté fait toujours figure d’assurance tous risques

« La recherche de visibilité et une aversion extrême envers toute incertitude expliquent la surperformance relative de l’immobilier coté depuis le début de l’année », écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. Il s’interroge également sur le « questionnement lancinant » qui affecte l’immobilier de commerce… Le segment […]

, ,

Foncières cotées : les publications semestrielles confirment l’inflexion des grandes foncières de commerce

Elles consacrent notamment « l’attractivité du résidentiel allemand » et renforcent le statut de « derating » des grandes foncières de commerce, écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à suivre avec attention des points d’entrée intéressants sur certaines foncières de […]

, ,

La « Big Box » logistique, le nouveau « Prime » de demain !

« Le développement du commerce électronique va s’accentuer en Europe, avec une progression attendue de 94% d’ici à 2021 », écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. Une progression qui s’accompagne d’une demande accrue de mètres carrés de logistique, un segment de marché porteur auquel […]

,

Les « poupées russes » de l’immobilier : les foncières cotées offrent de nouvelles perspectives de revenus

« Le développement de nouvelles sources de revenus par les acteurs de l’immobilier coté prend une ampleur croissante qui témoigne de leur capacité à utiliser leur connaissance client pour trouver des relais de croissance », écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. C’est le cas, par […]

, ,

L’embellie des titres « value » devrait être de courte durée

« Nous pensons que cette tendance n’est pas durable, et que la décote associée aux titres value est le plus souvent justifiée », écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion. L’indice boursier de référence de l’immobilier en Eurozone (l’indice FTSE EPRA/ NAREIT Euro Zone Cappeddividende net […]

,

Immobilier coté : les valeurs résidentielles allemandes ont de nouveau progressé en mars

« L’indice boursier de référence de l’immobilier en Eurozone (FTSE EPRA/NAREIT Euro Zone Capped dividendes nets réinvestis) s’est repris en mars, avec une progression de +3,2%, alors que l’indice généraliste Eurostoxx 50 reculait de -3,8%, sous l’effet de la baisse des valeurs technologiques à New York et des menaces de hausse des tarifs douaniers brandies par […]