Sonia Fendler, Frédéric Atthar, Altixia REIM : « Le cahier des charges de nos SCPI a été construit avec les CGP »

Sonia Fendler et Frédéric Atthar, présidente et directeur général d’Altixia REIM, face à la caméra de pierrepapier.fr. Retour sur la création d’une nouvelle société de gestion de SCPI, et ses succès. Magnéto…

Les grandes dates d’Altixia REIM ?

Les grandes dates de notre entreprise, septembre 2018, avec la création et ouverture au grand public. Mars 2019, avec la création des deux SCPI. Et novembre 2019, avec la création de l’OPCI. C’est-à-dire qu’en moins d’un an, nous avons créé 3 véhicules immobiliers pour nos partenaires.

Quels produits ?

Société de gestion grand public, nous avons lancé deux SCPI, Altixia Cadence XII, à revenu mensuel. Et Altixia Commerce, à frais de souscription réduits. Et le petit dernier, un OPCI, Altixia Valeur.

Les atouts de vos SCPI ?

La première force de nos SCPI, c’est que le cahier de charge a été fait, justement, avec les conseillers en gestion de patrimoine. La première, Cadence XII, est une SCPI à revenu mensuel. Qui permet donc de distribuer des dividendes à ses clients tous les mois. C’est pour cela qu’elle s’appelle Cadence 12 : 12 pour 12 mois. Ensuite, la deuxième, Altixia Commerce, est une SCPI avec des frais de seulement 2,5% à l’entrée. Tout cela résulte des demandes qui ont été faites par nos partenaires. Ce qu’il faut savoir aussi, c’est qu’Altixia Commerce est une des SCPI qui donne l’encours pour nos conseillers en gestion de patrimoine.

Le digital ?

Le digital, chez Altixia, on en est convaincu. Ne serait-ce que pour le réglementaire. Mais, surtout, cela correspond aujourd’hui à une attente des clients, à une attente des distributeurs. C’est une qualité de service indéniable. Qui vous permet de vous concentrer uniquement sur votre cœur de métier, le conseil, le « business »… et pas sur l’administratif. Gain de productivité, facilitateur par rapport à la réglementation, tout cela, ce sont les éléments qui font qu’aujourd’hui, on est 100% digital.

La recette pour réussir ?

Alors, la recette pour réussir pour une jeune entreprise comme la nôtre, évidement, c’est le stop-picking sur les investissements. On va sur les petits investissements. Donc, on n’est pas en concurrence avec les gros gestionnaires de SCPI. On cherche du qualitatif. Ce qui nous intéresse, c’est l’emplacement. Et puis, surtout, de savoir ce que ça va devenir dans 10 ans. Ce qui est sûr, c’est que ceux qui nous ont fait confiance aujourd’hui, eh bien, ils ne le regrettent pas. Les clients sont super heureux. Et les CGP qui nous suivent disent que l’on a un back-office exceptionnel. Et ça, j’adore !!!

Propos recueillis par pierrepapier.fr


Lire aussi

Altixia Cadence XII : révision à la hausse du dividende 2020

Altixia REIM se lance sur le marché des SCPI

Altixia lance son premier OPCI, Altixia Valeur


A propos d’Altixia REIM(i)

Société de gestion, Altixia Reim présidée par Sonia Fendler est composée d’une équipe expérimentée. L’entreprise se démarque en proposant des montages réservés aux professionnels ou à une clientèle avertie (OPPCI, clubs, deals, SAS…) et des montages adaptés aux particuliers (SCPI et OPCI). Altixia Reim agit en totale indépendance dans le choix des investissements et dispose d’un savoir-faire en création de valeur rendu accessible aux particuliers.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société