Altixia REIM se lance sur le marché des SCPI

Altixia REIM se lance sur le marché des SCPI

Altixia REIM, nouveau nom d’Héraclès Gestion, désormais dirigée par Sonia Fendler, se positionne sur le marché des véhicules immobiliers grand public. Deux nouvelles SCPI « disruptives » viennent d’être lancées. Un OPCI grand public devrait voir le jour prochainement.

Un nouvel acteur débarque sur le marché des SCPI… Altixia REIM, nouvelle dénomination de la société de gestion Héraclès Gestion depuis février, a fait agréer deux véhicules le 12 mars dernier. Altixia Commerces se positionne sur le créneau du commerce et de la logistique du dernier kilomètre. Altixia Cadence XII est une SCPI généraliste, diversifiée sur l’ensemble des classes d’actifs immobiliers, à vocation européenne.

Sonia Fendler à la manœuvre

Altixia REIM est aujourd’hui dirigée par Sonia Fendler, dont le départ de chez Generali France pour le groupe Héraclès avait constitué l’évènement « RH » en septembre 2018. Après 25 ans passés chez la filiale française de l’assureur italien, Sonia Fendler était membre du comité exécutif France, en charge de la Direction de l’épargne et de la gestion de patrimoine. Elle connaît donc très bien les réseaux de gestionnaires de patrimoine sur lesquels elle compte s’appuyer pour distribuer les véhicules grand public d’Altixia REIM en cours de constitution, comme elle l’expliquait dans une interview donnée à Business Immo lors du dernier MIPIM. Son ambition : proposer des produits d’épargne immobilière « disruptifs », plus transparents, et plus en phase avec les attentes des clients.

Dividendes mensuels et frais réduits

La SCPI généraliste, Altixia Cadence XII, va par exemple verser ses dividendes sur un rythme mensuel. Une option, déjà mise en œuvre par Corum début 2016, qui permet notamment aux souscripteurs ayant acquis leurs parts de SCPI à crédit de mieux matcher flux de revenus et de remboursements d’emprunt. Altixia Commerces, outre un positionnement original visant à tirer profit de l’essor du commerce électronique, se distingue quant à elle par un niveau de frais très faible. La commission de souscription est en effet fixée à 6 € TTC sur une valeur de part de 200 €. C’est plus de trois fois moins que le niveau défini pour Altixia Cadence XII, à 21,6 € TCC (toujours par rapport à un prix de souscription fixé à 200 €). Les deux SCPI ont reçu leur visa AMF le 12 mars dernier, et sont en cours de commercialisation. Leurs associés sont conviés à la première assemblée générale extraordinaire le 10 avril prochain, pour approuver notamment l’augmentation du capital social statutaire des deux véhicules qui serait ainsi porté à 100 M€ (contre moins de 9 M€ actuellement).

Une équipe opérationnelle

Altixia REIM, filiale de la foncière privée Héraclès, a récemment recruté Frédéric Atthar, ancien d’Expert et Finance et de Generali France, en tant que directeur général en charge du développement, et Luc Bricaud, ex-La Française AM, en tant que directeur Fund Management. Ils rejoignent l’équipe récemment constituée autour de Sonia Fendler, Benoît Girardon (ancien de La Française AM Finance Services), directeur de la relation client d’Altixia Reim, et Jacques Labrunie (12 ans d’expérience chez Perial), directeur juridique. Altixia REIM, visiblement en ordre de marche, envisage également le lancement prochain d’un OPCI, en partenariat avec Edmond de Rothschild Asset Management.

Frédéric Tixier


A propos d’Altixia REIM(i)

Société de gestion de la foncière privée Héraclès, détenue à 100% par Xavier Alvarez-Roman, Altixia Reim, présidée par Sonia Fendler, est composée d’une équipe expérimentée. L’entreprise se démarque en proposant des montages réservés aux professionnels ou à une clientèle avertie (OPPCI, clubs, deals, SAS…) et des montages adaptés aux particuliers (SCPI et OPCI). Altixia Reim agit en totale indépendance dans le choix des investissements et dispose d’un savoir-faire en création de valeur rendu accessible aux particuliers. Ses équipes en France, en Allemagne et en Espagne permettent d’accéder à des investissements européens.

A propos d’Héraclès(i)

Foncière immobilière créée en 2003 par Xavier Alvarez-Roman, fondateur et unique actionnaire, Héraclès est une société anonyme au capital de 11,6 millions d’euros. Héraclès est spécialisée dans le développement de projets et l’investissement en commerce, résidentiel, immobilier d’entreprise et hôtellerie, au travers de ses filiales spécialisées détenues à 100% (Héraclès Commerces, Héraclès Entreprises, Héraclès Résidences). La foncière qui s’appuie sur 31 salariés veut concourir à l’émergence de véritables lieux de vie, en partenariat avec les collectivités et en cohérence avec les attentes du marché. Son ambition est de devenir la première foncière privée de France d’ici à dix ans. Au 31 décembre 2017, le patrimoine consolidé du groupe s’élevait à 526 M€ représentant 136 242 m² sur 55 sites avec 204 locataires. Le pipe-line sécurisé atteint 525 M€, pour 139 918 m² sur 34 sites. Ces actifs sont principalement situés à Paris et en première couronne, l’extension à la province étant limitée aux emplacements n° 1.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société