Foncière Atland : dividende par action en progression de 7,1%

La SIIC vient de publier ses comptes 2020. Le bénéfice net est en retrait. Mais la proposition de distribution est en hausse, tout comme les actifs sous gestion. Le modèle « multi-métiers » dont se réclame aujourd’hui Foncière Atland est désormais tiré par l’activité de promotion. Les revenus issus de la gestion pour compte de tiers sont stables.

Le groupe reconnaît un « bénéfice net de 19,7 M€, en repli de 13% par rapport à une année 2019 exceptionnelle ». Mais il rappelle que « cette évolution s’accompagne d’une amélioration sensible de l’ensemble des indicateurs financiers et opérationnels ». Foncière Atland, SIIC cotée sur Euronext Paris, publiait ce 8 mars ses résultats annuels. Ils témoignent, de fait, d’un certain assainissement de sa structure financière.

Amélioration des indicateurs financiers

La durée résiduelle de sa dette et son niveau d’endettement net sont en effet en baisse. Ce dernier passe de 87 M€ à 83,2 M€ (-4,4%). Sa trésorerie consolidée augmente (+9,3%). Son ratio LTVA[1] s’améliore (29,8% vs 31,5%). De quoi permettre au groupe, comme le précise Foncière Atland, de « poursuivre son développement ». En 2020, la croissance n’a toutefois pas totalement été au rendez-vous. C’est surtout la nouvelle activité de promotion-construction qui paye un certain tribut à la crise sanitaire. Son chiffre d’affaires s’établit à 146,5 M€ en 2020. Contre 63,5 M€ en 2019. Cette progression apparente devient toutefois une baisse en vision pro forma.

L’activité promotion affectée par la crise sanitaire

La société Atland Résidentiel, qui porte l’essentiel de l’activité de promotion de logement, a en effet été acquise en novembre 2019. Elle n’avait donc contribué que « pour 1,5 mois en 2019 », rappelle Foncière Atland. Une fois retraité, le chiffre d’affaires de ce nouveau pôle enregistre un recul de 15,4% par rapport à 2019. Il a été impacté par la période de confinement, qui a conduit à l’arrêt partiel ou total des chantiers. Visiblement, le 4e trimestre a été particulièrement marqué. Fin septembre dernier, le chiffre d’affaires pro forma affichait en effet encore une progression de 2,8%. Pour 2021, Foncière Atland est en revanche très optimiste sur le potentiel du pôle promotion. Elle annonce un carnet de commandes de 258 M€, en progression de 26%, et un pipeline de 682 M€ de chiffre d’affaires.

Résilience de la gestion pour compte de tiers

Et c’est tant mieux, car l’activité promotion représente désormais plus de 78% du chiffre d’affaires de la foncière. L’activité de gestion pour compte de tiers, qui tirait auparavant la croissance, est au point mort en 2020 (+1%, à 34,6 M€). Foncière Atland préfère parler de résilience. Ce qui est effectivement le cas, l’activité de gestion de la SCPI portée par Atland Voisin ayant, mieux que d’autres sociétés de gestion, résisté à la crise. Notamment en termes de performances financières. D’ailleurs, ce sont essentiellement les commissions de souscription qui s’affichent en repli, en raison d’une baisse générale de la collecte. « Les honoraires de gestion, plus récurrents, progressent de plus de 50% sur un an grâce à la hausse des actifs sous gestion », se félicite d’ailleurs Foncière Atland. Ceux-ci atteignent 2,4 Md€, en hausse de 33% par rapport à fin 2019.


Progression de 7,1% du dividende par action

Le crowdfunding immobilier, activité que Foncière Atland a ajouté à sa gamme d’expertises en rachetant Fundimmo en juin 2019, affiche quant à lui une forte progression. Sa collecte bondit à 48,9 M€, soit une hausse de 47%, certes sur un marché globalement en croissance. Enfin, l’activité pour compte propre de la foncière est, elle aussi, en développement. Elle génère un chiffre d’affaires de 5,9 M€, en hausse de 14,5% par rapport à 2019. Si les loyers sont restés stables, la foncière affiche un taux d’occupation correct (94,9%), tout comme le taux de rendement locatif (8,4%). Tous ces éléments permettent à Foncière Atland, en dépit donc du recul du chiffre d’affaires pro forma, et de celui du résultat net récurrent (5,01 € par action, vs 5,13 € en 2019) d’envisager le versement d’un dividende par action en hausse de 7,1%, à 1,50 €.

Frédéric Tixier

[1] Loan To Value Of Activities – Rapport entre l’endettement net et la juste valeur des actifs et des activités de la société.


Lire aussi

Foncière Atland dépasse les 2 milliards d’actifs sous gestion

SCPI Atland Voisin : des rendements 2020 de 5,34% en moyenne


A propos de Foncière Atland(i)

Partenaire immobilier des entreprises, Foncière Atland est un acteur global de l’immobilier de 230 collaborateurs, qui intervient sur les marchés de l’immobilier d’entreprise et du logement au travers de ses activités de foncière, gestionnaire de fonds et de développeur d’immobilier résidentiel. Au 31 décembre 2020, Foncière Atland et ses filiales gèrent pour compte propre et compte de tiers un patrimoine immobilier de 2,4 milliards d’euros hors droits.

A propos d’Atland Voisin(i)

Pionnier en matière de placement immobilier collectif, avec la création d’Immo Placement dès 1968, Atland Voisin gère plusieurs SCPI en immobilier d’entreprise qui représentaient un patrimoine de 1,6 Md€ pour le compte de 30 000 associés environ au 31/12/2020. Depuis septembre 2016, la société est présente sur le marché des OPCI professionnels avec les véhicules Transimmo et Dumoulin, qui représentent plus de 435 M€ de patrimoine (au 31/12/2020). Atland Voisin est filiale de Foncière Atland, société d’investissement immobilier cotée.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société