Epargne Pierre confirme un objectif de rendement compris entre 5% et 5,36% en 2021

« Nous visons un rendement 2021 supérieur à 5%. Il pourrait même s’approcher de celui de 2020 (5,36%), en fonction du déroulement de l’année », annonce Jean-Christophe Antoine dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI Epargne Pierre. Laquelle devrait être labelisée ISR très, très prochainement…

Le président d’Atland Voisin confirme ainsi les orientations données par Lawrence Delahaye en avril dernier. Le directeur général adjoint, en charge des investissements, rappelait alors que la société de gestion « disposait d’un certain nombre de leviers pour maintenir les rendements ».

Epargne Pierre améliore ses ratios de gestion au 1T 2021

Pour l’heure, tous les clignotants sont au vert sur Epargne Pierre. Au 1er trimestre, la SCPI a amélioré son taux d’occupation financier. Il passe de 94,94%, fin 2020, à 95,05%. « Grâce à l’arrivée de nouveaux locataires » précise Jean-Christophe Antoine. Tels que Tesla (nouveau locataire à Lesquin, dans le Nord), ou CDC Habitat. Mais aussi en raison de la fin de certaines mesures d’accompagnement. Les loyers du 1er trimestre ont d’ailleurs « été payés normalement ». La collecte suit quant à elle « son nouveau rythme de croisière ». Avec 31 M€ collectés en moyenne chaque mois, Epargne Pierre fait mieux qu’au trimestre précédent (72 M€, soit 24 M€ par mois). Sa capitalisation atteignait ainsi 1,45 Md€ fin mars.

Quatre acquisitions au 1er trimestre et un très important deal flow

Ces flux de liquidités en progression ont permis à la SCPI de poursuivre ses acquisitions. Quatre au cours du 1er trimestre, pour un montant total de 15,2 M€. Dont des locaux de coworking, à Montpellier, acquis pour un peu plus de 10 M€. Selon Atland Voisin, le rendement moyen de ces quatre opérations est de 6,37%, actes en main. Epargne Pierre dispose en outre d’un important pipe d’acquisitions. « 84 M€ sont sous promesse de vente. Et plus de 140 M€ ont fait l’objet d’un accord avec les vendeurs, et sont en période d’audit », précise Atland Voisin. Comme l’expliquait Lawrence Delahaye, Epargne Pierre reste fidèle à sa politique d’investissement sélective qui a fait son succès. Mais elle explore désormais de nouvelles classes d’actifs alternatives. Pas la logistique, car « il faut une taille critique pour s’intéresser à ce marché ».

Légère progression de la valeur de reconstitution d’Epargne Pierre

Mais sans doute le secteur de l’hébergement, au sens large : coliving, résidences gérées, ou santé. Atland Voisin serait d’ailleurs en train de finaliser une opération, conjointement avec un autre gestionnaire d’actifs, sur un portefeuille d’hôtellerie de plein air… Le patrimoine existant d’Epargne Pierre, quant à lui, fait mieux que résister. La valeur de reconstitution 2020 de la SCPI est en effet, comme espéré, en légère hausse par rapport à 2019. Elle s’établit à 220,38 € par part. Contre 219,04 € en 2019. A ce nouveau niveau, elle représente 107,5% du prix de souscription (205 €). Soit un niveau proche de la fourchette haute.

Optimisme, au moins sur le court terme

Une valeur qui, rappelle Atland Voisin, « est favorable à la protection du capital investi. Et à sa valorisation à long terme ». Tous ces indicateurs incitent la société de gestion à l’optimisme. Sous l’hypothèse de la réouverture prochaine des commerces dits « non essentiels » et en l’absence d’un nouveau confinement, les fondamentaux d’Epargne Pierre lui permettront de tenir les objectifs de court terme – affichés, mais non garantis – en termes de rendement. Sur le moyen terme, elle est évidemment plus prudente. Mais « notre analyse conforte nos convictions immobilières et notre stratégie d’investissement », explique Atland Voisin. Qui espère obtenir, très très prochainement, le label ISR pour Epargne Pierre. 

Frédéric Tixier


Lire aussi

Lawrence Delahaye, Atland Voisin : « Nous disposons d’un certain nombre de leviers pour maintenir nos rendements »…

SCPI Atland Voisin : des rendements 2020 de 5,34% en moyenne

Epargne Pierre : sa croissance n’affecte pas sa rentabilité


A propos d’Atland Voisin(i)

Pionnier en matière de placement immobilier collectif, avec la création d’Immo Placement dès 1968, Atland Voisin gère plusieurs SCPI en immobilier d’entreprise qui représentaient un patrimoine de 1,6 Md€ pour le compte de 30 000 associés environ au 31/12/2020. Depuis septembre 2016, la société est présente sur le marché des OPCI professionnels avec les véhicules Transimmo et Dumoulin, qui représentent plus de 435 M€ de patrimoine (au 31/12/2020). Atland Voisin est filiale de Foncière Atland, société d’investissement immobilier cotée.

(i) Information extraite d’un document officiel de la société