Crédits immobiliers : la hausse des taux n’a pas impacté les offres bancaires

Le retour en territoire positif des taux d’intérêt à 10 ans n’a pas provoqué de révision sensible des barèmes des taux immobiliers. Qui restent à des niveaux historiquement bas. Mais le fort rebond du marché immobilier, notamment, pourrait changer la donne d’ici la fin de l’année.

Le taux moyen des crédits immobiliers est toujours à un plus bas historique. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, il s’établissait à 1,07% en mai. Un niveau stable par rapport aux mois précédents, marqués par les conséquences de l’assouplissement de l’octroi de crédits par les autorités monétaires.

Stabilité des taux en mai et juin

Les principaux courtiers en crédit confirment cette tendance. Chez Cafpi, cette stabilité s’observe sur toutes les durées. En mai, les crédits à 10 ans restaient à 0,48%. Ceux à 25 ans, à 1,06%. Sur juin, les barèmes proposés par les banques demeurent identiques. De 0,33% sur 10 ans à 0,88% sur 25 ans pour les meilleurs profils, selon Cafpi. La remontée des taux d’intérêt à long terme – l’OAT 10 ans est repassé en territoire positif, à 0,27% – n’aura donc pas eu d’effet marquant. « Les banques n’ont pas réagi par une hausse des taux. Que ce soit dans les taux signés ou dans leurs barèmes. Et ce grâce à un discours très rassurant de la Banque centrale européenne », explique Philippe Taboret, le directeur général adjoint de Cafpi. L’analyse est un peu plus contrastée chez Vousfinancer.

Un taux moyen qui masque des disparités entre offres bancaires

Si le taux moyen reste stable en juin, « certaines banques ont monté leur taux de crédit quand d’autres les ont baissés, de 0,10% en moyenne », estime ce courtier. Meilleurtaux observe lui aussi une tendance qui n’est « absolument plus baissière ». La stabilité du taux moyen cache « des disparités notables entre les banques », constate-t-il. C’est notamment leur capacité à traiter un flux de dossiers de plus en plus important qui explique ces différences. C’est d’ailleurs ce fort rebond du marché immobilier, très sensible depuis le début de l’année – y compris dans le neuf -, qui inquiète le plus ces observateurs quant à une possible remontée des taux. Laquelle pourrait intervenir dès la fin de l’année, selon Cafpi.


Une possible remontée des taux immobiliers d’ici la fin de l’année

« Les banques qui auront réalisé une belle production durant le 1er semestre, et qui pourraient avoir un rappel à l’ordre cet été avec les contrôles du HCSF, seront peut-être amenées à refermer le robinet du crédit », avertit Philippe Taboret. « Si la hausse des taux généralisée n’est pas encore totalement à l’ordre du jour, il faudra cependant être attentif aux évolutions des barèmes dans les semaines qui viennent. Car de nouvelles hausses ne sont pas exclues », estime pour sa part Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com. C’est donc clairement « le moment d’acheter », conseille Philippe Taboret. Ce sont toutefois, comme d’habitude, les meilleurs dossiers qui ont le plus de chance d’obtenir un prêt, et à un taux avantageux. Certaines banques sont néanmoins plus souples sur le taux d’endettement maximum.

Les meilleurs dossiers emprunteurs toujours favorisés

« Au mois de mai,  la durée moyenne des emprunts s’est stabilisée à son point le plus haut jamais atteint, soit 236 mois. Cette tendance confirme une forme de déformation de marché opérée par les banques. Afin de permettre à la majorité des ménages d’accéder au crédit », constate ainsi l’Observatoire Crédit Logement CSA. Un constat à relativiser. Là encore, ce sont les plus beaux dossiers qui peuvent espérer emprunter au-delà des 35% du taux d’endettement maximum recommandé par le HSCF…

Frédéric Tixier


Lire aussi

Crédits immobiliers : des taux attractifs et stables (avril 2021)

Taux des crédits immobiliers : priorité aux meilleurs dossiers (septembre 2020)


A propos de Cafpi(i)

Cafpi est le leader du marché des courtiers en crédits. Il est totalement indépendant, aucun groupe bancaire ne figurant dans son capital. Avec un effectif de 1 500 personnes, Cafpi est présent, via ses 230 agences en propre, dans toute la France, au Portugal et au Maroc, pour accompagner ses clients dans toutes les étapes de leur projet immobilier. En 2019, CAFPI a finalisé 40 000 dossiers, pour près de 9 milliards d’euros de crédits signés.

A propos de Vousfinancer(i)

Vousfinancer, réseau de 200 agences de courtage en crédits immobiliers, accompagne de façon personnalisée, les particuliers dans la recherche de la meilleure solution de financement pour leur projet immobilier. Le service de Vousfinancer se base sur la rencontre avec un seul et unique interlocuteur expert en financement, la transparence (montage du dossier financier réalisé avec le client), et la garantie de trouver rapidement (la solution globale la plus adéquate (assurance de prêt, taux, garanties, mensualités, durées, coût du crédit, frais de dossiers, partenaires bancaires). Vousfinancer propose également des solutions pour les crédits professionnels et le rachat de crédits.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société