SCPI : le point de vue d’un cabinet de gestion

Pierrepapier.fr/ actualité/SCPI

Faut-il s’intéresser actuellement aux SCPI ?
Oui, répond avec détermination un cabinet de gestion de patrimoine indépendant, Didier Maurin Finance, qui prend très nettement position en faveur de la pierre-papier contre l’investissement dans la pierre en direct. Voici un extrait de sa dernière lettre d’information. Précisons que le passage cité arrive au terme d’un exposé assez pessimiste sur la situation économique et financière internationale.

logements-2946« Dès lors, que faut-il faire aujourd’hui avec son patrimoine ?
Tout d’abord, si vous possédez beaucoup d’appartements locatifs en France, vendez-les afin de mieux vous diversifier au niveau international, car si vous calculez bien, vous vous apercevrez que leurs rendements dépassent très rarement 3,5 % nets par an lorsque vous avez déduit vos charges, votre imposition, les travaux d’entretien et de réparation, etc. Et ce en comparaison avec le prix de vente que vous pouvez obtenir…
Privilégiez les SCPI de très grande qualité offrant un rendement net de 5,5 % par an, en sachant que vous pouvez les acquérir à crédit.
Les taux d’emprunt sont très faibles en ce moment, et lorsque l’inflation repartira conjointement avec une baisse de l’euro, ce phénomène générera beaucoup de bénéfices !
Observez la crise qui vient d’avoir lieu !
Le prix des appartements et des maisons en locatif a baissé de 30 % en moyenne en France, contre 0 à 10 % seulement pour les très bonnes SCPI !
Et si une nouvelle crise survient, c’est l’immobilier qui générera le plus de loyers nets qui résistera le mieux !

Et pourquoi les SCPI obtiennent-elles ce résultat ?
Tout simplement parce qu’elles sont constituées de centaines de millions d’euros d’immobilier industriel et commercial loué à des taux entre 7 % et 10 % bruts, souvent situé à Paris et région parisienne, sans oublier le « cœur » des très grandes villes !
Investissez aussi dans l’immobilier au niveau international, un secteur que nous développons beaucoup actuellement, car les loyers très élevés et les plus-values, c’est en Asie du Sud-Est, en Amérique latine et dans les pays de l’Est qu’il faut aller les chercher ! »
On ne saurait être plus enthousiaste.

Pierrepapier.fr/actualité/SCPI