Une page se tourne pour Unibail-Rodamco

guillaume-poitrinalSon président, Guillaume Poitrinal, abandonne les rennes de la première foncière européenne à son directeur des affaires immobilières, Christophe Cuvillier. Il termine son mandat sur une accélération de la croissance bénéficiaire du groupe qu’il laisse avec un solide carnet de projet et une maîtrise absolue de ses coûts de financement.

Quelle est la valeur du management d’une société cotée en Bourse ? A coup sûr Guillaume Poitrinal, le président d’Unibail-Rodamco, toujours en mouvement, est reconnu par les investisseurs comme un actif incorporel de qualité. L’annonce de son prochain départ en avril 2013 et son remplacement par Christophe Cuvillier, ancien patron de la Fnac et actuellement directeur général des opérations de la foncière a plongé les analystes financiers dans l’expectative. Le questionnement de ces professionnels appelle une réponse rapide car Unibail-Rodamco bénéficie actuellement d’une valorisation enviable tant sur le plan des multiples (17 fois le cash flow contre une moyenne de 13 fois pour ses concurrentes) que de la prime de 26,6 % son cours de Bourse (175,25 euros) sur sa valeur d’actif net réévalué par action (138,4 euros). La réponse mettra sans doute un certain temps pour que l’ensemble des observateurs soient rassurés. Cependant les inquiétudes les plus vives seront rapidement dissipées, car Unibail-Rodamco offre un profil exceptionnel tant de ses actifs, avec un pipeline de projet de 7 milliards d’euros à la fin 2012, que de son passif qui bénéficie d’un coût de financement très faible sur les marchés obligataires (en 2012 le coût de la dette a baissé de 3,6 % à 3,4 %). De sorte que le groupe a déjà annoncé qu’une croissance de 5 % de son résultat net récurrent en 2013 et que cette progression irait en s’amplifiant pour atteindre un résultat net récurrent de 14 euros en 2017.

En attendant, la Bourse a un peu de mal à faire la part des choses. D’autant que l’annonce du départ inattendue du PDG d’Unibail-Rodamco s’est doublée de la publication de résultats 2012 meilleurs qu’attendus. Le cours de Bourse de la valeur qui était orienté à la hausse jeudi en matinée a laissé place à un effritement en fin de séance.

Unibail-Rodamco a obtenu en 2012 un résultat net récurrent par action de 9,60 euros, en hausse de 6,7 %, bien meilleur que la prévision affichée par ses dirigeants (4 %). Le résultat net récurrent a progressé, lui, de 7,2 % à 886 millions d’euros. Les loyers nets perçus par le groupe ont augmenté de 4,4 % (+4,8 % à périmètre constant) à 1,318 milliard d’euros. Les loyers ont progressé de 6,1 % dans les centres commerciaux, de 7,7 % dans les congrès mais baissé de 6,5 % dans les bureaux. Unibail-Rodamco va distribuer un dividende de 8,40 euros par action, en augmentation de 5 % par rapport à 2011. Ce dividende représente 88 % du résultat net récurrent.

à propos d’Unibail-Rodamco
Créé en 1968, Unibail-Rodamco est le premier groupe coté de l’immobilier commercial en Europe, présent dans 15 pays de l’Union-Européenne. Le groupe est membre du CAC 40 à Paris, de l’AEX à Amsterdam et du DJ EURO Stoxx 50. Le groupe a demandé le changement de place de cotation principal au bénéfice de la Place d’Amsterdam. En conséquence, les opérations de service à règlement différé sur Euronext Paris deviendront impossibles sur ce titre à partir du 22 février 2012. Le groupe conservera néanmoins son siège social à Paris et cette décision n’aura pas d’impact fiscal assurent les dirigeants du groupe.
Cette société d’investissement immobilier cotée (SIIC) est dotée d’un portefeuille d’actifs d’une valeur de 29,3 milliards d’euros au 31 décembre 2012.
À la fois gestionnaire, investisseur et promoteur, le groupe souhaite couvrir toute la chaîne de valeur de l’immobilier.
Grâce à ses 1 600 employés, Unibail-Rodamco applique ces savoir-faire à des segments de marchés spécifiques comme les grands centres commerciaux des villes majeures d’Europe, ou comme les grands bureaux ou centres de congrès-exposition dans la région parisienne.
Le groupe se distingue par sa volonté d’obtenir les meilleures certifications environnementales, architecturales et urbanistiques. Sa vision durable et à long-terme se concentre sur les développements ou redéveloppements de lieux de vie attractifs et accueillants pour y faire du shopping, y travailler et s’y relaxer. L’engagement d’Unibail-Rodamco en matière de développement durable, économique et social a été reconnu avec son inclusion dans les indices DJSI (World et Europe), FTSE4Good et STOXX Global ESG Leaders.
Unibail-Rodamco bénéficie d’une notation A par Standard & Poor’s et Fitch Ratings.
Le 31 janvier 2013, au cours de 175 euros, sa capitalisation boursière atteignait 16,6 milliards d’euros.

pierrepapier.fr