Pierre Lestang, Julie Desouches: « Leemo combine le meilleur du digital et de l’humain. »

Pierre Lestang, directeur général de la plateforme immobilière Leemo, et Julie Desouches, en charge du service commercial et de l’animation des partenaires, face à la caméra de pierrepapier.fr. Présentation, bilan et perspectives de développement.

Une petite présentation ?

P-L– Leemo a été créé en 2012 pour répondre aux besoins des conseillers en gestion de patrimoine, des conseillers immobiliers ou des agents commerciaux. Et leur permettre d’avoir accès à l’exhaustivité de l’offre d’immobilier neuf en France. Aujourd’hui, Leemo combine à la fois le meilleur du digital, avec une plateforme innovante, et le meilleur de l’humain, avec un service commercial qui accompagne ses partenaires, du sourcing à la livraison du bien.

Plus précisément, quels services, quelles offres ?

J-D– Leemo aujourd’hui, c’est une plateforme de référencement de l’offre en immobilier neuf au niveau national. On compte 85 promoteurs, ce qui représente à peu près 1 700 résidences, sur le site. Le but de Leemo, c’est de faciliter la vie de nos partenaires. Aujourd’hui, avec la conformité réglementaire, ils sont submergés. Donc Leemo va leur permettre, en 3 clics, de trouver le bien idéal pour leurs clients. Le CGP va pouvoir également dénoncer le client, optionner le lot, le réserver. Il aura à sa disposition tout un panel de fonctionnalités. Leemo offre notamment également l’outil city scan, qui est un outil de géolocalisation de l’emplacement, avec une vision à 360°. Le CGP pourra également télécharger un rapport PDF pour son client, un rapport d’aide à la décision.

Quelles différences, face à la concurrence ?

J-D– Notre plus-value par rapport à la concurrence, c’est bien entendu notre taux de fraîcheur. Il est aujourd’hui d’environ 94%. Ce qui signifie que 94% de notre offre a été rafraîchie, mise à jour, au moins 1 fois pendant les dernières 24 heures. Et 20% environ au moins 1 fois toutes les 6 heures. Nous sommes donc quasiment en temps réel. Ensuite, Leemo se distingue par son panel de fonctionnalités, qui vont permettre au client d’affiner au maximum ses critères de recherche.

La crise, quel impact ?

J-D– La crise nous a appris qu’il fallait toujours, toujours, anticiper. Cela nous a permis d’anticiper la mise en place de la signature électronique, un chantier normalement prévu pour 2021. Nous avons donc accéléré le mouvement. Leemo est resté ouvert pendant toute la période de la crise. Pour rester plus proche des CGP, effectivement. Nous avons donc lancé des webinars, des formations. D’autres nouveautés vont arriver prochainement. Parce que notre mission, c’est d’écouter les CGP, de leur fournir des outils, de les accompagner.

L’avenir ?

P-L- Aujourd’hui, participer à Patrimonia, pour nous, c’est extrêmement important. C’est le moment où nos partenaires ont besoin que l’on soit proche d’eux. Je suis assez confiant pour l’avenir de la profession. Dans la mesure où l’année 2020 a été positive pour nous. Elle nous a permis de repenser notre façon de communiquer avec nos partenaires. Elle nous a permis de nous rapprocher d’eux en créant, par exemple, des webinars sur des sujets qui les intéressaient. En 2020, nous avons aussi été innovants. Nous avons trouvé des solutions techniques pour nos partenaires, pour continuer à les accompagner dans leurs ventes.

Propos recueillis par pierrepapier.fr


Lire aussi

Loïc Glairon Mondet : « Lixim est un sélectionneur de solutions d’investissements immobiliers multimarques et multiproduits… »

Sébastien Le Goascoz, Izimmo : « permettre aux CGP de connaître le stock disponible en temps réel… »