Paref stabilise ses loyers au premier semestre 2013

La SIIC PAREF, société foncière spécialisée dans l’investissement immobilier et la gestion pour compte de tiers, a réalisé un chiffre d’affaires de 11,4 millions d’euros sur les 6 premiers mois de l’exercice 2013, en baisse de 10,2 % par rapport au 1er semestre 2012. Cette moindre activité trouve sa source dans les cessions intervenues sur le patrimoine propre de la SIIC et une baisse des commissions de souscription sur SCPI après un premier semestre 2012 soutenu par les importantes souscriptions émanant d’institutionnels.

tableau-paref

Les loyers (et charges récupérées) du 1er semestre 2013 s’établissent à 8,5 M€ contre 9,4 M€ au 1er semestre 2012, soit une baisse de 0,9 M€ due, pour 0,6 M€ à l’échéance en 2012 de certains usufruits temporaires (portant sur des immeubles d’habitation) et pour 0,3 M€ aux loyers de l’actif Berger cédé à la fin du 1er trimestre 2012. A périmètre comparable (hors vente 2012 et hors fin d’usufruits), l’évolution des loyers est stable. Le taux d’occupation à fin juin s’établit à 88%, stable par rapport à fin mars. La vente de Rueil-Malmaison a été signée le 30 mai, au prix de 3,3 M€ conformément au planning initial.

Quant au pôle de gestion pour compte de tiers, il a vu ses commissions de gestion revenir à 2,9 millions d’euros contre 3,3 millions (à méthode de consolidation comparable, les commissions 2012 se seraient élevées à 3,5 millions). La baisse est imputable aux commissions de souscription (SCPI) qui représentent 1,4 million d’euros contre 1,9 million d’euros au 1er semestre 2012. Les commissions de gestion sur encours des SCPI, OPCI et tiers gérés (et commissions diverses) ont représenté 1,5 million contre 1,4 au 1er semestre 2012. Cette hausse s’explique notamment par l’effet favorable de la hausse des encours gérés et la reprise au 1er janvier 2013 de la gestion de la SCPI Capiforce Pierre (qui représente des commissions sur encours de 0,3 million en base annuelle). Pour les seules SCPI, la hausse de l’encours s’élève à 13%, compte tenu de l’intégration de Capiforce Pierre et des souscriptions intervenues sur les autres SCPI gérées par Paref.

Les encours gérés pour compte de tiers (SCPI, OPCI) continuent de progresser. A la reprise de la SCPI Capiforce Pierre au 1er janvier 2013, qui représente une augmentation de 42 M€, s’ajoute une hausse des encours sur le semestre de 33 millions d’euros, portant leur montant total à 664 millions au 30 juin 2013. Le total des actifs détenus ou gérés par le groupe Paref, après élimination des doubles emplois (investissements de Paref dans les véhicules gérés par Paref Gestion) s’élève ainsi à 804 millions. La société de gestion s’apprête par ailleurs à lancer une nouvelle SCPI dédiée à l’investissement dans les commerces en Allemagne (voir pierrreppapier.fr des 21 mai et 28 juin 2013).

à propos de Paref
Le groupe Paref se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires :
– Investissement commercial et résidentiel : Paref détient divers immeubles commerciaux en région parisienne et en province, ainsi que des immeubles d’habitation à Paris acquis en usufruit temporaire.
– Gestion pour compte de tiers : Paref Gestion, filiale de Paref agréée par l’AMF, gère 4 SCPI et 2 OPCI.
Au 30 juin 2013, le groupe Paref détient un patrimoine immobilier de 166 M€ et gère 664 M€ d’actifs pour compte de tiers.
Le 25 juillet 2013 au cours de 43,40 euros, sa capitalisation boursière atteint 52,5 millions d’euros.

pierrepapier.fr