Paref Gestion lance une SCPI dédiée au secteur du tourisme en Italie

Paref Gestion lance une SCPI dédiée au secteur du tourisme en Italie

Novapierre Italie sera investie dans les murs d’hôtels et de résidences touristiques en Italie. Sa stratégie : profiter du mouvement d’internationalisation croissante du secteur touristique outre-alpin. Avec un objectif de rendement d’environ 5% par an pour les souscripteurs.

Paref Gestion y travaillait depuis plusieurs mois… Novapierre Italie, nouvelle entrante dans la gamme des SCPI à capital variable de la société de gestion, s’est ouverte aux souscriptions depuis le 19 décembre dernier.

Gamme Novapierre : « un pays, un sous-jacent immobilier »

A l’instar de Novapierre Allemagne (1 et 2), Novapierre Italie se positionne comme une SCPI doublement spécialisée. Elle sera à 100% investie en actifs italiens. Et uniquement en murs d’hôtels et de résidences de tourisme. Comme Novapierre Allemagne s’était initialement positionnée uniquement en actifs commerciaux allemands. Ou Pierre 48, désormais connue sous le nom de Novapierre Résidentiel, exclusivement sur le marché du logement français. Cette déclinaison du concept « un pays, un sous-jacent immobilier » a en outre mûrement été réfléchie. Car le secteur du tourisme en Italie offre actuellement, selon Paref Gestion, d’importantes opportunités.

Le secteur touristique en Italie, source d’opportunités

« L’Italie est la 5e destination touristique mondiale, la 3e en Europe », explique le communiqué de lancement. « Derrière la France et l’Espagne », précise Anne Schwartz, la directrice générale de Paref Gestion. Surtout, souligne-t-elle, le secteur touristique italien bénéficie actuellement de deux facteurs particulièrement porteurs. Un taux de croissance parmi les plus élevés au monde[1] et une ouverture croissante au tourisme international. « Depuis 2017, la proportion des touristes étrangers dépasse celle des touristes italiens », constate Anne Schwartz. Un basculement qui impose une remise aux normes de l’offre hôtelière, aujourd’hui très en deçà des standards internationaux. Car, actuellement, l’Italie compte «seulement 2 % d’hôtels 5 étoiles et 19 % d’hôtels 4 étoiles », précise Paref Gestion.

Capitaliser sur la rationalisation et le renouvellement du marché de l’immobilier de tourisme

Novapierre Italie compte précisément capitaliser sur la rationalisation, le renouvellement et la montée en gamme du marché de l’immobilier de tourisme italien. Sa stratégie : privilégier les actifs « actuellement sous-exploités ». En y réalisant des travaux de mise à niveau, et en en confiant la gestion à de nouveaux opérateurs, la SCPI escompte leur forte revalorisation. La signature systématique de baux de longue durée permettra en outre d’accroître le flux de revenus potentiels. Novapierre Italie, qui a déjà étudié plusieurs dossiers d’acquisition, compte en outre systématiquement pratiquer un « asset management en amont ». Autrement dit, en s’assurant d’avoir trouvé un opérateur avant de concrétiser un achat. Les demandes ne devraient pas manquer. « Le taux de pénétration du marché italien par les grandes chaînes hôtelières ou opérateurs touristiques internationaux est particulièrement faible », souligne Anne Schwartz. A peine 4%. Contre 22% pour le marché français.

Novapierre Italie : des équipes locales, basées à Milan

Pour s’assurer d’identifier les meilleures opportunités, à des conditions de prix acceptables, Paref Gestion s’est assurée les compétences d’une équipe locale. Paref Investment Management Italie, composée de 5 personnes, est dirigée par Pietro Clemente. Un ancien de Grosvenor, qui compte plus de 20 ans d’expérience sur le marché immobilier italien. La structure, logée dans une autre filiale du groupe Paref, a été acquise en août dernier. Ou, plus précisément, rapatriée du groupe Fosum – l’actionnaire majoritaire de Paref – où elle était auparavant détenue. Paref Gestion dispose ainsi d’un véritable ancrage local. Un atout qui explique en partie le succès de la SCPI Novapierre Allemagne, dont la stratégie d’acquisition s’était aussi appuyée sur les compétences du bureau allemand de Paref…

Des actifs « entre 5 et 30 M€ »

Novapierre Italie cible des actifs compris « entre 5 et 30 M€ », précise Anne Schwartz. Elle ne définit pas d’objectifs précis en termes de collecte. Mais considèrerait comme un succès un niveau de capitalisation de 500 M€ « d’ici deux à trois ans ». La SCPI utilisera en outre, marginalement (taux d’endettement inférieur à 30%), l’effet de levier du crédit. Le rendement cible, pour les souscripteurs, se situerait autour de 5%.

Frédéric Tixier

[1] +7% en 2018 – Source : Word Tourism Organisation.


Lire aussi

Pierre 48 devient Novapierre Résidentiel

Paref Gestion : « notre ambition est de nous développer en Europe… »


A propos du groupe Paref

Paref se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires : l’investissement au travers de la société immobilière SIIC Paref, principalement dans l’immobilier d’entreprises en région parisienne (128 M€ de patrimoine au 30 juin 2019). Et la gestion pour compte de tiers au travers de Paref Gestion (1 656 M€ de fonds gérés au 30 juin 2019), société de gestion agréée par l’AMF et de Paref Investment Management.