Paref : forte progression de l’activité de gestion pour compte de tiers

bourse-parisLa foncière a publié ses comptes semestriels. Le résultat net consolidé est en forte hausse, à 3,3 M€ (contre 0,1 M€ au 1er semestre 2014). L’activité de gestion pour compte de tiers progresse de 47 % sur un an glissant.

La double activité de Paref, foncière à la fois présente sur le créneau de l’investissement immobilier pour compte propre et pour compte de tiers, lui permet de présenter, ce semestre, des comptes de bonne tenue.

Forte hausse des commissions de souscription – Les revenus tirés de l’activité de gestion pour compte de tiers ont en effet progressé de 47 % par rapport au 1er semestre 2014, les commissions de souscription et de gestion passant de 3,2 M€ à 4,7 M€, notamment en raison de la forte collecte enregistrée sur la SCPI Novapierre Allemagne (24 M€ au 1er semestre 2015) ou d’Interpierre France (6 M€). Au total, les commissions de souscription s’élèvent à 3,0 M€ (dont 2,3 M€ de Novapierre Allemagne, contre 1,2 M€ au 1er semestre 2014), les commissions de gestion sur encours, à 1,7 M€, restant quant à elles au même niveau qu’au 1er semestre 2014.

Revenus locatifs et brut en baisse – Les loyers du 1er semestre 2015 accusent en revanche un repli par rapport au 1er semestre 2014 : 6,3 M€ contre 6,7 M€. Un recul qui s’explique, selon la société, «principalement par la fin d’un usufruit en 2014 d’un immeuble d’habitation ». Les revenus nets locatifs ressortent de la même manière en retrait sur la période, à 5,1 M€ contre 5,7 M€. La hausse des revenus pour compte de tiers ne compensant pas totalement cette baisse des revenus locatifs, le résultat brut de Paref recule en conséquence de 4,9 M€ à 4,2 M€.

Hausse des résultats nets – En revanche, en raison principalement d’une variation nette de la valeur des immeubles de placement positive (0,8 M€, contre -0,9 M€ au 1er semestre 2014), reflet « du dynamisme du marché de l’investissement immobilier », et d’une nouvelle amélioration du résultat financier (-1,4 M€, contre -2,7 M€ au 1er semestre 2014, conséquence de la baisse du taux moyen des intérêts payés en 2015, le résultat net consolidé part du groupe bondit de 0,1 M€ au 1er semestre 2014 à 3,5 M€ au 1er semestre 2015. Le résultat net récurrent s’établit à 3,3 M€. Rappelons que ce résultat net récurrent était de 7 M€ sur l’année 2014 et de 6,4 M€ en 2013.

Hausse de l’actif et du taux d’occupation – Autres bonnes nouvelles pour les actionnaires, les actifs gérés par Paref pour compte de tiers passent à 1 055 M€ (contre 725 M€ au 31 décembre 2014), le total des actifs détenus par la foncière s’élevant quant à eux à 1 197 M€ au 30 juin 2015. Le taux d’occupation des immeubles passe de 92,6 % au 31 décembre 2014 à 94,4 % au 30 juin 2015.

Au final, l’actif net par action (norme EPRA de remplacement) s’établit à 91,7 €, contre 91,1 € au 31 décembre. Le titre, en baisse de 1,49 % suite à la publication des résultats semestriels, progressait de 2,40 % en séance le 21 septembre, à 51,70€.