Mercialys anticipe une baisse de 15 à 20 % de son résultat en 2013

LOGO_MERCIALYSC’est dans une période de transition un peu tendue que Mercialys a présenté ses résultats 2012 et ses perspectives pour 2013. Après les départs des numéros 1 et 2 de la foncière, le groupe a annoncé parallèlement à ses résultats la nomination de Lahlou Khelifi en tant que nouveau Directeur Général. Parallèlement, Eric Le Gentil, administrateur indépendant, est nommé Président du Conseil d’administration de Mercialys. Ces mouvements s’inscrivent dans la poursuite de refondation de cette filiale que le groupe Casino a introduit en Bourse en 2005 et dont il a entrepris de faire remonter le cash en diluant sa participation revenue à près de 40 % à la fin 2012.

Les résultats 2012 portent déjà la marque du retour de cash effectué en 2012 puisque Mercialys supporte maintenant une dette de 1,027 milliard d’euros qui a occasionné des frais financiers de 29,4 millions d’euros (contre un produit de trésorerie de 0,8 millions en 2011). De même que l’actif net par action est revenu à 17,47 euros (+ 3,6 % pro forma) contre 27,72 euros au 31 décembre 2011, après la distribution exceptionnel de 10,87 euros par action.

En 2013, elle versera un dividende ordinaire de 0,91 euro contre 1,02 euro l’an dernier (au titre de l’exercice 2011) auquel s’ajoutera un dividende exceptionnel lié aux plus-values dégagées sur les cessions en cours et non encore défini.

La société anticipe pourtant de retrouver à l’horizon 2015 une valeur de patrimoine de 160 millions d’euros contre 150 en 2012. La stratégie de Mercialys repose sur une approche qui dépasse celle d’un simple bailleur de centres commerciaux. Elle accompagne les enseignes dans leurs actions marketing avec une approche multicanal. Elle a ainsi lancé l’Agence Ici pour les aider à fidéliser et conquérir de nouveaux clients en enrichissant le panier moyens de ces derniers. Elle dispose d’un potentiel de rattrapage significatif au regard du loyer moyen au mètre carré de ses centres commerciaux passé de 213 euros à 230 euros au cours de l’année 2012 grâce aux arbitrages visant les centres les moins dynamiques et alors que le loyer moyen de l’indice IPD s’établit actuellement à 310 euros.

A propos de Mercialys
Mercialys est spécialisé dans la détention et la gestion d’actifs immobiliers commerciaux regroupant essentiellement ceux du groupe Casino (hors murs d’hypermarchés et de supermarchés). L’activité du groupe s’organise autour de 2 types d’actifs :

– centres commerciaux : grands centres commerciaux et centres locaux de proximité composés de galeries marchandes et de grandes surfaces spécialisées attenantes à un hypermarché ou un supermarché à l’enseigne du groupe Casino ;

– autres : bâtiments de grandes surfaces alimentaires et spécialisées, de cafétérias (enseigne Casino) et de supérettes, et galeries de services.

En 2012, Mercialys a réalisé un résultat des opérations (FFO) de 108,7 millions d’euros pour 2012, soit 1,18 euro par action, en baisse de 22,9 % du fait de la mise en place de la nouvelle structure financière. Le groupe présente un résultat des opérations (FFO) retraité de 92 millions d’euros, soit un euro par action, en hausse de 9,9 %. La croissance organique des loyers facturés s’élève à 4,3 % sous l’effet des actions menées pour augmenter les valeurs locatives moyennes du portefeuille et développer le specialty leasing. Les revenus locatifs, à 160,4 millions d’euros, sont quasiment stables malgré les cessions.
L’actif net réévalué droits inclus est égal à 18,94 euros par action, en hausse de 3 % sur 12 mois après retraitement de la distribution exceptionnelle de 10,87 euros par action du 1er semestre 2012.
Le 14 février au cours de 16,50 euros, sa capitalisation boursière atteint 1 519 millions d’euros.

pierrepapier.fr