La Française REM boucle une levée de capitaux de 150 millions d’euros pour son fonds de dettes immobilières

Chanteloup_ArganLe retrait partiel des banques du financement de l’immobilier d’entreprise conduit à la montée en puissance des financements alternatifs. Au premier rang de ceux-ci figurent les fonds de dettes gérés par des spécialistes de l’immobilier. C’est dans ce cadre que La Française REM a collecté une première enveloppe de 150 millions d’euros pour son fonds de dettes immobilières « senior ». Ce fonds proposé à des investisseurs institutionnels, assureurs notamment, intéressés par le rendement de la dette immobilière, cible une taille de 400 millions d’euros. La Française REM offre ainsi à ses clients l’opportunité de se positionner sur le marché du financement immobilier, en pleine mutation face à la diminution des engagements des acteurs bancaires classiques. La capacité d’origination et l’expertise immobilière propres de la Française REM sont de nature à générer un couple rendement/risque attractif.

L’objectif que vise ce fonds est de battre le marché monétaire (Euribor 3 mois) plus une marge de 250 à 300 points de base (soit 2 à 3 %). L’essentiel des dettes financées par ce fonds auront une maturité de 6 à 7 ans. Leur taille unitaire sera de 20 à 40 millions d’euros.

Une première créance d’un montant de 20 millions d’euros sur une maturité de cinq ans a été acquise, offrant un rendement supérieur à 250 points de base (sur Euribor) malgré un levier défensif (moins de 50 %), sur un club deal de sponsors-emprunteurs de premier ordre. Plusieurs autres dossiers ont été présélectionnés, qui représentent un total d’une centaine de millions supplémentaires, devant se concrétiser sur un horizon de 2 à 3 mois.

pierrepapier.fr