Les achats du président soutiennent le cours de SCBSM

KlepierreEchanges nourris et réveil du titre en Bourse pour cette SIIC dont les arbitrages se sont faits en faveur d’actifs du QCA de Paris. Forte décote et absence de dividende caractérisent cette midcap foncière.

Il règne une animation particulière sur le titre de la SIIC SCBSM à la modeste capitalisation boursière de 49 millions d’euros. La séance de mercredi a vu s’échanger 13 611 titres, après celle de mardi où 44 2002 pièces avaient changé de mains. Ces volumes étoffés s’accompagnent d’un mouvement de hausse du titre qui s’est adjugé 15,8 % depuis un mois.

Si une partie de l’explication peut être mise sur le compte des arbitrages de cette SIIC qui tout en maintenant ses loyers à périmètre constant, a annoncé à la mi-mai que la part des loyers issus de ses actifs immobiliers du quartier central des affaires (QCA) est passée au cours du premier trimestre 2013 de 17 à 26 %, c’est ailleurs semble-t-il qu’il faut trouver l’origine de la hausse du titre dans un marché agité ?

Un avis de l’AMF sur les opérations des dirigeants de sociétés cotées sur leurs propres titres nous apprenait que le président a réalisé le 17 mai un achat pour 500 000 euros, soit 1 % du capital. Et quand les dirigeants se mettent à investir dans les actions de leur société, c’est bien qu’ils y croient. Non ?

Avec un actif net de 8,62 euros par action à la fin 2012, le titre conserve au cours de 3,81 euros une décote de 55,6 %. Mais la société ne distribue pas de dividende.

à propos de SCBSM
SCBSM est une foncière cotée sur NYSE Euronext à Paris (FR0006239109- CBSM) depuis novembre 2006. Le patrimoine immobilier du Groupe, hors projets en développement et participations minoritaires, s’élève au 31 décembre 2012 à près de 250 M€. Il composé pour 60% de commerces et 40% de bureaux. SCBSM dispose du statut SIIC.

Pierrepapier.fr