Le secteur résidentiel profite à la SCPI Primofamily

Primofamily, la SCPI dédiée au secteur résidentiel commercialisée par Primonial REIM depuis mai 2018, a procédé à la revalorisation de ses parts. Elle vient par ailleurs de procéder à un nouvel investissement de diversification, dans les beaux quartiers parisiens…

Commercialisée depuis à peine un an (voir « Primonial REIM annonce la commercialisation de sa SCPI d’immobilier résidentiel, Primofamily »), Primofamily pèse déjà près de 77 M€ de capitalisation. Et détenait, fin mars, un peu plus de 400 lots immobiliers, essentiellement des logements.

Dédiée à l’immobilier du quotidien

Dédiée à « l’immobilier du quotidien», la SCPI s’est en effet positionnée sur le credo de l’immobilier résidentiel français et européen, et accessoirement sur d’autres actifs de proximité de nature commerciale (commerce ou, éventuellement, bureaux). Reflétant la volonté de Primonial REIM de développer la part de ses actifs sous gestion investie dans le secteur du logement – dont le potentiel de revalorisation au niveau européen est escompté par la société de gestion (voir « Résidentiel européen : de la métropolisation à la stratégie d’investissement ») -, Primofamily n’exclut pas pour autant de se diversifier sur d’autres classes d’actifs, et notamment en commerces de pied d’immeuble.

Diversification en commerces de pied d’immeuble

Elle a d’ailleurs récemment augmenté la part de son patrimoine consacré à ce type d’investissement, en procédant à l’acquisition, pour 6,5 M€, d’une boutique exploitée par le drugstore parisien, située 122 rue du Bac dans le 7arrondissement parisien. « Cette diversification en commerce de pieds d’immeubles, sur des petites surfaces, a pour vocation d’apporter au portefeuille de Primofamily une granularité plus forte, et une exposition au développement de micro-quartiers résidentiels », expliquait Stéphanie Lacroix, directeur général de Primonial REIM dans l’un des derniers bulletins trimestriels de la SCPI. La part des commerces est ainsi passée à un peu plus du quart du patrimoine de Primofamily fin mars, contre 21% fin 2018, et 19,9% fin 2017.

Revalorisation du patrimoine

Essentiellement placée dans des communes dynamiques, à Paris et en région parisienne pour l’essentiel (mais aussi en Belgique), la SCPI profite déjà de la revalorisation de ses actifs portés par le phénomène de métropolisation. Leur valeur d’expertise a progressé de 5,04% entre fin 2017 et 2018, conduisant à une progression de la valeur de reconstitution de la SCPI d’environ 4% sur la période (201,14 € vs 193,52 €). Prenant en compte une partie de cette progression, Primofamily a donc procédé, le 1er mai dernier, à la revalorisation du prix de ses parts. Celui-ci est passé de 191 € à 194 €, soit une hausse de 1,57%. Le prix de souscription représente désormais 96,45% de la valeur de reconstitution fin 2018, contre 94,96% précédemment. Côté revenus, rappelons que la SCPI a versé l’an dernier un dividende de 7,64 €, correspondant à un taux de distribution sur valeur de marché (DVM) de 4%, comme annoncé dès mi 2018.Un résultat plus qu’honorable, fruit d’une gestion locative de qualité (le taux d’occupation financier frise les 98%) et d’un effet de levier maîtrisé (1,5 à fin mars 2019).

Frédéric Tixier


À propos de Primonial REIM(i)

Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l’Autorité des marchés financiers. Elle crée, structure et gère des placements immobiliers collectifs de long terme destinés à des investisseurs particuliers et institutionnels. Avec plus de 17 Mds € d’encours sous gestion, plus de 58 000 associés et 43 fonds, Primonial REIM s’affirme comme un acteur majeur sur le marché de l’investissement européen et de l’épargne immobilière en France.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société