Les actifs immobiliers sous gestion en hausse de 12% au niveau mondial

Les actifs immobiliers sous gestion s’élevaient à 2 800 Md€ fin 2018, selon une étude publiée par trois associations représentatives des investisseurs mondiaux¹. C’est 12% de plus qu’en 2017. Les actifs gérés en Europe représentent plus du tiers de l’encours global.

Les investisseurs continuent de plébisciter les actifs immobiliers. Et plus particulièrement les véhicules non cotés qui investissent dedans. Selon le dernier sondage réalisé conjointement par les associations professionnelles regroupant les principaux investisseurs mondiaux, l’ensemble des actifs immobiliers gérés par les professionnels de l’investissement a encore progressé de 12% entre 2017 et 2018, pour atteindre 2 800 Md€. Un niveau plus de 5,5 fois supérieur à celui constaté fin 2005 (moins de 500 M€)…

2 800 Md€ sous gestion au niveau mondial

Ce sont les véhicules non cotés qui en intermédient l’essentiel. Ces derniers, sous leurs diverses formes (fonds, club deal, comptes séparés, joint-ventures, fonds de fonds, fonds de dettes…), gèrent 2 300 Md€, soit 82,9% de l’encours global. Une proportion qui passe à 87,7% des encours investis en Europe, les deux autres zones mondiales (Amérique du Nord et Asie-Pacifique) affichant des ratios inférieurs (de respectivement 75,2% et 73,6%). L’origine des fonds investis varie aussi selon zones géographiques, même si l’on retrouve systématiquement les fonds de pensionau premier rang des investisseurs: ces derniers apportent 50,2 % des fonds en Asie-Pacifique, 43,8 % en Europe et 42,1 % en Amérique du Nord. En Europe, les compagnies d’assurance se placent en deuxième position (à l’origine de 24,6% des fonds investis), quand ce sont les fonds souverains qui se positionnent dedansen Asie-Pacifique (15,4%).

L’Europe, plus du tiers des encours

C’est l’Europe qui occupe la première en termes d’encours sous gestion, avec 35,3% des fonds gérés, juste devant l’Amérique du Nord (34,8%), et très loin de la zone Asie-Pacifique (18,4%). Mais ce sont néanmoins les gestionnaires domiciliés en Amérique du Nord qui trustent les premières places des plus grands investisseurs mondiaux en actifs immobiliers, avec 7 acteurs parmi les 10 premiers. Le groupe Blackstone, leader incontesté depuis plusieurs années, confirme encore sa pole position, avec un volume d’actifs sous gestion qui dépasse pour la 1ère fois les 200 Md€ (à 201,6 Md€). Suivi d’autres gestionnaires comme Brookfield Asset Management (163,8 Md€), PGIM (147,7 Md€), Nuveen Real Estate (108,9 Md€) ou Hines (104,4 Md€). Le premier manager européen est en 8position (UBS, avec 83,8 Md€), suivi d’AXA Investment Managers Real Estate et d’AEW, respectivement au 9et 10places.

Frédéric Tixier


[1] « Fund Management Survey 2019 », publié par l’INREV, l’ANREV et le NCREIF.