Le jet de pierre pour faire fortune

Le jet de pierre pour faire fortune ? Cela fait partie de la fabuleuse histoire de l’empire Barrière… Saviez-vous comment les terrains de La Baule avaient été achetés, et pour combien ? Dimanche matin 6 décembre, Guy Marty a répondu à ces questions sur les ondes de Sud Radio, dans l’émission Osez investir animée par Philippe David et Thomas Binet.

Podcast : à 7’12 » l’anecdote historique de Guy Marty, après une interview de Patrick Rivière, président du groupe La Française.


Aujourd’hui nous allons parler de terrains, et de la façon de les acheter. Si j’ai bien compris Guy, vous avez une anecdote historique à nous raconter sur La Baule.

Oui, Thomas, et c’est à vous que je dois cette anecdote, car vous avez attiré mon attention sur le livre de Pierre Rey, L’oncle, consacré à l’histoire de l’empire Barrière. François André, le fondateur de la dynastie et l’oncle de Lucien Barrière, avait déjà équipé Deauville de l’hôtel Normandy et d’un casino, et cherchait un second endroit où développer ses affaires.

Et il a choisi la Baule…

Mais c’est là qu’une aventure étonnante se déroule. Il apprend que les terrains appartiennent à la mairie. Il va voir le maire. Là, surprise, on lui dit que le prix sera au « jet de pierre ».

Au jet de pierre ? 

Exactement, dans un premier temps on négocie le prix du jet de pierre, puis ensuite vous jetez plusieurs fois la pierre pour délimiter la surface de terrain que vous souhaitez acquérir. En fait, après un certain nombre de lancers de pierre, et plein de courbatures, le fondateur de l’empire Barrière a payé dix-huit mille francs pour son terrain.

Et qu’en déduisez-vous ?

  • D’abord, le jet de pierre comme unité de longueur, c’est formidable ! Il faudra en parler aux experts immobiliers…
  • Ensuite, lancer une pierre, puis marcher jusqu’à l’endroit où elle est tombée, puis recommencer… c’est vraiment du travail !
  • Et enfin, 18 000 francs de 1925, c’est l’équivalent de 15 000 euros d’aujourd’hui. Oui, 15 000 euros pour ces terrains extraordinaires ! À l’époque, les bords de plage ne valaient rien du tout. La fortune sourit parfois aux précurseurs.

L’histoire, pour le plaisir ou pour mieux comprendre le présent… Vous trouverez sur ce site de nombreuses anecdotes ou références historiques

En voici quelques exemples :

Confinement, la solution Voltaire

Histoire de la gestion de patrimoine, les origines

Paris, la rue qui n’existe pas