Le dynamisme d’Avenir Finance ne se retrouve pas dans ses résultats, héritiers d’anciens litiges

performancesLa forte progression de l’activité d’Avenir finance en 2012 a permis une vive remontée de la marge brute et du résultat courant du groupe de gestion lyonnais, maison mère de Sicavonline. Mais la Bourse d’humeur chagrine a préféré se concentrer sur le résultat net  qui reste très faible à 0,67 millions d’euros, car le groupe a été pénalisé l’an dernier par des charges financières et le dénouement de litiges anciens. Les investissements, principalement humains (effectif moyen en hausse de 12% en 2012) continuent également à peser sur les marges à court terme. Cependant Avenir finance met en avant la situation financière du groupe qui demeure très saine : au 31 décembre 2012, les capitaux propres part du groupe sont restés stables à 20,9 millions d’euros ; l’endettement financier et immobilier, stable et modéré, est de 9,1 millions d’euros.

tableau-avenir-financeEn 2012, les deux métiers ont contribué à l’augmentation du Chiffre d’Affaires et du Résultat Opérationnel Courant. Dans la distribution, de nouveaux partenaires grands comptes, l’augmentation du nombre de produits vendus par partenaire et l’augmentation des volumes de ventes par produit et par partenaire sont les principaux moteurs de l’industrialisation en cours. La production est portée quant à elle sur la SCPI déficit foncier Renovalys 2 qui a attiré 13,75 millions de souscription à elle seule l’an dernier validant ainsi le marché de l’immobilier de réhabilitation, savoir-faire historique du groupe. Avec une collecte brute de 15,3 millions, soit 0,5 % des 2,9 milliards collecté par l’ensemble des SCI pour les SCPI gérées par le groupe l’an dernier, Avenir Finance réalise la plus forte progression de l’ensemble des SCPI en 2012, au vu des 4,3 millions collectés en 2011. Avenir finance a aussi tiré parti de l’intérêt croissance pour la pierrepapier en distribuant avec son propre réseau plusieurs SCPI gérées par ses partenaires.

Parallèlement, Avenir Fiance a été porté par les bonnes performances des OPCVM gérés par ses filiales, le lancement de nouveaux FCP, le développement de la clientèle institutionnelle et la montée en puissance des réseaux d’Ageas France qui participent aux bons résultats de la Gestion d’Actifs.

Ces résultats encourageants conduisent Avenir Finance à confirmer ses objectifs annoncés dans le cadre du Plan 2015. Le groupe prévoit de réaliser un Chiffre d’Affaires de 55 millions d’euros en 2013 et un Chiffre d’Affaires de 88 millions d’euros et une Marge Opérationnelle de 15% en 2015.

Le versement d’un dividende fixé à 0,15 euro par action est proposé à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 29 mai 2013.

pierrepapier.fr