La SCPI Sofiprime entame sa 4e augmentation de capital

Le véhicule dédié à l’immobilier résidentiel haut de gamme parisien de Sofidy est de nouveau en phase d’augmentation de capital. Son prix de souscription est revalorisé de 5,2%. Après, déjà, une augmentation de +7,2% en mars dernier. Etat des lieux.

Lancée il y a maintenant près de 5 ans, la SCPI Sofiprime poursuit, assez discrètement, son chemin de croissance. Depuis le 21 juillet dernier, cette SCPI à capital fixe a entamé sa 4e augmentation de capital. Elle vise cette fois un peu plus de 15 M€ de fonds propres supplémentaires. Et envisage même, en cas de succès, une tranche additionnelle de 4,7 M€.

Sofiprime, pour miser sur le résidentiel haut de gamme parisien

Le crédo de Sofiprime ? Le résidentiel haut de gamme parisien. Un créneau porteur, comme en attestent ses derniers résultats financiers. La SCPI n’a été « que peu exposée aux conséquences de l’épidémie de Covid-19 en matière de perception de loyers », rappelle son gestionnaire, Sofidy, dans le dernier bulletin trimestriel. Le taux de recouvrement, au titre de 2020, est de 98%. Il est « déjà de 96% [1]» au titre du 1er semestre 2021, précise la société de gestion. Qui explique que « les actions de recouvrement se poursuivent ». Le modèle de Sofiprime ne repose toutefois pas prioritairement sur la génération d’importants rendements locatifs. Mais, à l’instar de l’historique Novapierre Résidentiel, sur la forte revalorisation de son patrimoine. Sa stratégie, résume Sofidy, vise « l’acquisition, avec décote sur leur valeur libre, de logements occupés (Loi 48, locataires protégés…) ».

Une trentaine d’actifs en portefeuille

Depuis sa création, la SCPI s’est déjà portée acquéreur d’une trentaine de lots. Au 2e trimestre 2021, elle a procédé à trois nouveaux investissements, pour un total de 6,7 M€. Il s’agit, en l’espèce, d’un immeuble à usage d’habitation et de commerces situé 69 rue Saint-Jacques, dans le 5e arrondissement parisien (186 m², pour 2,5 M€) ; de deux appartements situés rue du Général Bizot, dans le 12e (acquis au prix moyen de 8 120 €/m²) ; et de deux actifs destinés à être transformés en logements, 10 rue de Châteaudun, dans le 9e (pour 3 M€). Fin juin, la valeur d’acquisition de son patrimoine ressortait à 24,4 M€, hors droits et hors frais. Un prix bien inférieur à sa valeur vénale.

Un patrimoine encore réévalué de 4,40% en 2020

Fin 2020, l’estimation menée par des experts indépendants attestait d’une revalorisation de 4,40% par rapport à fin 2019. Date à laquelle le patrimoine de la SCPI était déjà considéré comme supérieur de 12,2 % par rapport aux prix d’achat (hors frais) de ses actifs. Des réappréciations qui l’ont conduite à rehausser, régulièrement, la valeur de ses parts. Son prix est ainsi passé de 209 €, lors de son lancement, à 252 €, en juin 2020, date de sa 3e augmentation de capital. Cette dernière a été clôturée avec succès en mars dernier. La 4e augmentation, ouverte depuis le 21 juillet, se traduit par une nouvelle revalorisation du prix des parts. Celui-ci passe à 265 €. Soit une hausse de 5,2%.

Un prix de souscription en hausse de 5,2%

Les souscripteurs de Sofiprime qui ont participé à la première mise sur le marché de la SCPI (au prix de 209 €, en septembre 2016) ont donc vu, pour l’heure, leur participation progresser de près de 27% sur la période. Une performance qui devrait inciter d’autres investisseurs à les rejoindre. L’augmentation de capital en cours est ouverte jusqu’au 31 mars 2022[2]. Le minimum de souscription est de 20 parts (5 300 €) pour tout nouveau souscripteur. Le délai de jouissance est de 3 mois. Rappelons que Sofiprime affichait, au 30 juin dernier, une capitalisation de 27,7 M€. Et que, contrairement à la revalorisation du prix de ses parts, son rendement n’est en rien exceptionnel[3]. Mais, on l’a dit, ce n’est pas par le niveau de ses loyers que cette SCPI compte rémunérer ses associés…

Frédéric Tixier

Hausse du prix de la part de Sofipierre

Une autre SCPI gérée par Sofidy bénéficie, elle aussi, d’une augmentation de son prix de souscription. Depuis le 13 septembre, la valeur de la part de Sofipierre est passée à 630 €. Contre 615 € précédemment (+2,44%). Cette SCPI de rendement, à capital variable, aujourd’hui diversifiée sur plusieurs typologies d’actifs (dont 60% en commerces de centre-ville et en milieu urbain), a distribué un rendement de 4,39% en 2020. Sur 2021, elle anticipe le versement d’un dividende compris 27,50 € et 28,50 €. Contre 29,19 € en 2020.

Lire aussi

Sofidy Europe Invest a déjà procédé à deux investissements

Sofidy, le gestionnaire actif sur tous les fronts…


A propos de Sofidy(i)

Depuis 1987, Sofidy conçoit et développe des produits d’investissement et d’épargne (SCPI, OPCI, SCI, SIIC, OPCVM Immobilier, Fonds dédiés) orientés principalement vers l’immobilier de commerces et de bureaux. Premier acteur indépendant sur le marché des SCPI, avec 6,7 Md€ sous gestion, Sofidy est un gestionnaire de référence dans le paysage de la gestion d’actifs immobiliers en France et en Europe. Agréée par l’AMF, Sofidy est régulièrement distinguée pour la qualité et la régularité des performances de ses fonds. Sofidy gère pour le compte de plus de 50 000 épargnants, et un grand nombre d’institutionnels, un patrimoine immobilier constitué de plus de 4 200 actifs commerciaux et de bureaux. Sofidy est une filiale de Tikehau Capital.

(i) Information extraite d’un document officiel de la société

[1] En raison de l’acquisition d’un immeuble libre au cours du 2e trimestre.
[2] Sauf cas de prorogation.
[3] Depuis 2019, la SCPI distribue un dividende annuel de 0,96 € par part. Soit l’équivalent d’un TDVM de 0,41% en 2019 et de 0,38% en 2020. Le montant brut du dividende devrait aussi avoisiner 0,96 € en 2021.