Forte croissance des loyers de Silic au premier trimestre

La foncière connaît une progression de ses loyers de 5,3 % à périmètre constant. La croissance des loyers est portée à 9 % par les immeubles livrés en 2011.  La cour d’appel rendra son arrêt sur l’OPE d’Icade le 20 juin prochain.

CEZANNESi Icade devra encore attendre le délibéré de la cour d’appel de Paris qui sera rendu le 20 juin prochain pour entériner son rapprochement avec Silic, l’activité de cette dernière au premier trimestre 2013 montre déjà que la filiale de la Caisse des dépôts ne s’est pas trompée de cible. A contre-courant de plusieurs de ses pairs, la société d’investissement immobilier cotée, Silic, a retrouvé le chemin de la croissance de ses loyers grâce notamment à la location mi-2012 des principaux immeubles neufs livrés en 2011. Ses loyers trimestriels progressent de 9% à 48,4 millions d’euros, contre 44,4 millions d’euros au 1er trimestre 2012, grâce à la contribution des immeubles “Cézanne” à Saint-Denis, “Montréal” à Orly-Rungis et “Axe-Seine” à Nanterre. A périmètre identique, la hausse atteint 5,3%.

Silic précise que l’excédent brut opérationnel et le cash-flow bénéficient de la performance commerciale enregistrée en 2012 et de l’absence des frais de structure non récurrents qui avaient impacté le 1er semestre 2012. Les mouvements locatifs ont été peu importants en volume et équilibrés avec 12.000 mètres carrés d’entrées et 14.000 mètres carrés de sorties. Le taux d’occupation est en conséquence stable à 87,1% contre 87,2% à fin 2012.

La structure financière de Silic est restée inchangée au cours du trimestre, l’endettement s’élevant à 1.423,6 millions d’euros  à fin mars (1.432,9 millions d’euros fin 2012).

Le dividende, proposé par le conseil d’administration à la prochaine assemblée générale des actionnaires à 4,55 euros par action, serait mis en paiement début juillet, avant règlement-livraison de l’OPE en cours.

Les perspectives 2013 sont confirmées. Avec 65.000 mètres carrés en construction d’ores et déjà pré-commercialisés à hauteur de 82% et 150 000 mètres carrés de projets maîtrisés, Silic affiche un double objectif : s’adapter aux exigences du marché francilien d’immobilier tertiaire et accompagner le développement des entreprises.

Pierrepapier.fr