Fort rebond des souscriptions nettes en OPCVM immobiliers en août

opcvmSi l’encours des OPCVM immobiliers analysés par l’IEIF demeure au point haut atteint en juillet dernier, à 10,3 Md€, les souscriptions nettes mensuelles bondissent quant à elles très nettement (+155 M€ vs +72 M€ en juillet). Sur un an glissant, les fonds immobiliers affichent toujours une performance positive (+14,19%), mais un petit repli sur le mois d’août (-1,41%) [1].

Les 43 OPCVM immobiliers recensés par l’IEIF (2 de moins qu’en juillet) ont malgré tout maintenu le niveau de leurs encours au-delà des 10 Md€ à fin août. Le très léger repli enregistré, de -0,19% (10,31 Md€ vs 10,33 Md€ fin juillet), s’explique par un effet marché défavorable.

C’est d’ailleurs le recul de l’encours des ETF (-0,4%), dominants en termes de capitalisation, qui explique le tassement de la catégorie, les OPCVM « classiques » enregistrant quant à eux une progression de 0,3% de leur actif net.

opcvm_immo_encours_2016_08

Forte hausse des souscriptions nettes – Un recul aussi en partie effacé par une nouvelle reprise des souscriptions. En solde net, ces dernières s’affichent à 155,3 M€ en août, contre 72 M€ en juillet, le premier mois positif depuis plus d’un trimestre. Conséquence, le solde cumulé des souscriptions nettes annuelles repasse dans le vert, le total de la collecte cumulée s’établissant à 28,6 M€, « un montant quasi équivalent à celui d’août 2015 (23,9 M€) », écrit l’IEIF dans sa dernière parution OPCVM [2]. Comme de coutume, c’est le comportement des investisseurs en ETF qui explique pour l’essentiel ces variations. Les trois plus gros collecteurs nets du mois, les ETF Ishares Developed Markets Property Yield Ucits ETF, Ishares US Property Yield Ucits ETF et FTSE EPRA Eurozone THEAM EASY UCITS ETF totalisent à eux seuls 130 M€ de souscriptions, soit près de 85% de l’ensemble…

opcvm_immo_collecte_2016_08

Meilleurs collecteurs traditionnels – Parmi les fonds « classiques » les plus collecteurs, on retrouve comme en juillet AXA Aedificandi, moins performants toutefois que le mois précédent (14,4 M€ de souscriptions nettes vs 26,7 M€) et Oddo Immobilier (11,9 M€). Immobilier 21, géré par Gestion 21, recueille quant à lui un peu plus de 2 M€ de souscriptions nettes. En termes d’encours, c’est toujours AXA Aedificandi qui occupe la pole position (636,32 M€), suivi d’Allianz Foncier (428,01 M€).

A propos de l’IEIF
Créé en 1986, l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière est un organisme d’étude et de recherche indépendant qui met à disposition des décideurs immobiliers des outils de veille, d’analyse et de prévision. Il a pour vocation d’être un incubateur d’idées pour la profession et un cercle de réflexion des professionnels de l’immobilier et de la finance. L’IEIF s’articule autour de quatre pôles d’activité : les marchés immobiliers (Tertiaire et Logement) ; les fonds immobiliers non cotés (SCPI-OPCI) ; les fonds immobiliers cotés (SIIC-REITs) ; le Club Analyse et Prévision. www.ieif.fr

[1] Performance moyenne des OPCVM recensés pondérée des actifs nets
[2] Les OPCVM immobiliers – 31 Août 2016 – IEIF
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *