Foncière Atland, maison mère de la société de gestion Voisin, a publié son chiffre d’affaires trimestriel. Celui-ci progresse de 36,1%, essentiellement en raison d’une explosion de la collecte enregistrée sur les SCPI (+112,9% par rapport au 1er trimestre 2018).

Après Paref, c’est au tour d’une autre foncière également présente sur le créneau de la gestion pour compte de tiers de publier ses résultats trimestriels. Foncière Atland, maison mère de la société de gestion Voisin, a elle aussi annoncé une collecte record en SCPI.

Collecte en SCPI plus que doublée

Sur le 1er trimestre 2019, les SCPI gérées par Voisin – y compris MyShareSCPI, développée en partenariat avec AXA Drouot Estate, lauréate du Prix de l’Innovation de la pierre-papier en 2018 – ont collecté 123,5 M€ – dont 19,4 M€ pour MyShareSCPI -. Soit plus de deux fois le niveau constaté un an plus tôt (58 M€ au 1er trimestre 2018). C’est toujours la SCPI phare de la société de gestion, Epargne Pierre, qui concentre l’essentiel des souscriptions, avec une collecte nette de plus de 103 M€. Voisin fait partie des structures qui ont le plus collecté en 2018 (800 M€), relativement à sa taille, et des sociétés de gestion en « hyper-croissance » – avec une collecte multipliée par plus de 7 en deux ans -. Ce bon résultat du 1er trimestre n’est donc pas réellement une surprise. Mais il témoigne, avec les premiers chiffres publiés par d’autres opérateurs (Paref Gestion, qui annonce une collecte brute en hausse de 93% sur le 1er trimestre, ou Perial AM, avec notamment le triplement des souscriptions sur la SCPI PFO2), que l’engouement massif pour le placement SCPI est de nouveau d’actualité, tout du moins pour les acteurs les plus dynamiques du marché.

Chiffre d’affaires tiré par l’activité pour compte de tiers

Fort logiquement, le chiffre d’affaires de Foncière Atland doit l’essentiel de sa progression du 1er trimestre 2019 (7,6 M€, soit +36,1% par rapport au 1er trimestre 2018) à l’activité de gestion pour compte de tiers, qui progresse de 86,7% (à 5,9 M€). Compte tenu de la poursuite de la collecte, ce sont également les honoraires de souscription – nets des honoraires de rétrocession – qui contribuent majoritairement (79%) à la constitution du chiffre d’affaires provenant de la gestion pour compte de tiers. Les revenus locatifs tirés de la gestion pour compte propre – autrement dit, l’activité de foncière – augmentent quant à eux de 8,2% par rapport au 31 mars 2018 (à 1,28 M€). Ils résultent de la poursuite de la commercialisation des immeubles livrés fin 2017 et courant 2018 – à Stains (93), Provins (77), Cormeilles-en-Parisis (95) et au Plessis-Pâté (91) -. Foncière Atland confirme son objectif de 2 Md€ d’actifs sous gestion à l’horizon 2021, en poursuivant le développement de ses trois activités : gestion pour compte propre (investissement et opération de construction clef en main) et gestion pour compte de tiers. Elle annonce le versement d’un dividende de 6,03 € par action, en progression de 15% par rapport à 2018.

Frédéric Tixier


A propos de Foncière Atland(i)

Partenaire immobilier des entreprises, Foncière Atland est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) intervenant au travers de ses activités d’investissement, d’asset management et de développement d’opérations de clés en main locatifs. Foncière Atland est également présente sur le marché des SCPI via sa filiale Voisin, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF, gérant 4 SCPI pour le compte de plus de 15 000 associés et 2 OPCI professionnels avec comme associés PGGM et AG Real Estate. Au 31 mars 2019, Foncière Atland et ses filiales gèrent pour compte propre et compte de tiers un patrimoine de près de 1,3 milliard d’euros hors droits représentant un loyer total de 80 millions d’euros.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société