Entretien avec Bruno Dell’Oste, Directeur général de CGP Entrepreneurs

Pierre papier – CGP Entrepreneurs est un groupement qui propose des services pour les conseillers en gestion de patrimoine libéraux. En quoi vous différenciez-vous des autres groupements ?

Bruno Dell’Oste – Ce qui va nous différencier des autres groupements, c’est que nous ne sommes pas des fabricants de produits, nous ne sommes pas producteurs, et notre offre est tournée essentiellement vers la fourniture de services et des outils nécessaires à l’exercice sécurisé du métier de CGP, notamment pour les libéraux, c’est-à-dire les cabinets un peu isolés aujourd’hui sur le marché.

Pierre papier – Ces services, quels sont-ils ?

Bruno Dell’Oste – Nous allons proposer bien évidement les quatre services majeurs, le 1er étant un middle office dédié, ainsi que de la veille réglementaire et un service d’ingénierie patrimonial très « costaud », les professionnels du patrimoine travaillant beaucoup sur le civil et le juridique. Et puis, effectivement, des interlocuteurs commerciaux qui vont aider les CGP à travailler avec l’ensemble de leurs outils, et à faire « leur marché » parmi toutes les conventions que nous avons signées avec un peu plus de 100 producteurs sur le marché.

Pierre papier – Une question un peu plus macro : quelle est votre vision aujourd’hui des Français et de la gestion de leur patrimoine ?

Bruno Dell’Oste – Les Français sont très investis sur le patrimoine, à double titre. Intellectuellement et financièrement. Intellectuellement, parce que c’est une matière qui les intéresse, notamment l’immobilier. Sur le plan financier, il y a effectivement une recherche d’amélioration continue de leurs connaissances. Ils montrent beaucoup de curiosité, beaucoup d’intérêt, avec un besoin de transparence, car, en fait ils veulent comprendre ce qu’ils achètent.

Propos recueillis par Hélène Serignac