Qu‘est-ce qu’un OPCVM Immobilier ?

par

C’est un fonds d’investissement immobilier qui passe par la Bourse.

Explication.

C’est d’abord un OPCVM, un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières.

« Valeurs Mobilières », cela veut dire qu’on achète en Bourse.

« Organisme de Placement collectif » est un autre nom pour fonds d’investissement : c’est tout simplement la façon d’aujourd’hui de placer son argent en Bourse.

Concrètement, OPCVM ou fonds d’investissement en Bourse, cela veut dire diversification, tranquillité de gestion et protection réglementaire :

  • une grande diversification. De nombreuses actions, donc de nombreuses entreprises dans le portefeuille, et donc une meilleure sécurité.
  • une tranquillité de gestion. Aujourd’hui on n’a pas le temps, c’est le gérant qui s’occupe d’analyser les entreprises, de les sélectionner, de les conserver ou de les vendre, de surveiller les tendances, de veiller aux facteurs économiques et politiques qui pourraient aider ou pénaliser telle ou telle entreprise. A chacun son métier !
  • et enfin, une protection dans le cadre d’une réglementation européenne précise, qui prévoit en particulier des informations régulières.

Tout OPCVM a une stratégie définie. Un OPCVM immobilier vise évidemment les entreprises qui donnent accès aux performances de l’immobilier, donc les SIIC ou leurs équivalentes européennes que l’on appelle REITs.

  • Les SIIC et les REITs sont des entreprises qui construisent, détiennent, transforment, gèrent des immeubles, c’est de l’immobilier.
  • Mais c’est de l’immobilier coté en Bourse. Cela veut dire que sur des périodes de court terme les SIICs et les REITs peuvent connaître des fluctuations importantes, comme tout ce qui vit en Bourse, mais que sur long terme on retrouve toujours les performances de l’immobilier, et d’ailleurs un peu plus.
  • Avec une originalité pour la Bourse : connaissez-vous beaucoup d’entreprises qui ont un chiffre d’affaire basé sur des abonnements ? Parce que c’est cela un loyer : le locataire s’engage dans le cadre d’un contrat de plusieurs années.
  • Ajoutez à cela une autre originalité pour la Bourse : les SIICs et les REITs distribuent la plus grande part de leurs bénéfices, et affichent donc un rendement (dividende sur cours) supérieur à celui des actions en général. C’est déjà une qualité, mais cela donne aussi une stabilité un peu supérieure à celle des autres actions.

Ainsi, l’OPCVM immobilier est deux fois original :

  • Pour la Bourse c’est un OPCVM très particulier.
  • Il est aussi très particulier pour l’immobilier, puisque c’est un fonds d’investissement immobilier…qui passe par la Bourse.

Bref, si l’OPCVM immobilier n’existait pas, il faudrait l’inventer !