Tour Eiffel trouve un chevalier blanc sans panache

steL’assureur mutualiste SMA-BTP offre 48 euros par action de la SIIC. Cette prime négative sur le dernier cours de Bourse de la foncière pour une OPA sur cette SIIC dont un actionnaire détient déjà près de 30 % de capital augure mal du succès de l’offre.

En pleine tourmente en raison de son principal actionnaire, la société MI29 contrôlée par Chuc Hoang, le management de la société d’investissement cotée de la Tour Eiffel a reçu un premier vrai soutien. L’assureur mutualiste SMA-BTP a lancé mercredi soir une OPA sur Tour Eiffel. Suscité ou non ce « Chevalier blanc » manque pourtant de panache. Il n’offre ne effet que 48 euros par action Tour Eiffel qui cotait-le titre a été suspendu– lors du dépôt de cette offre …. 49,10 euros.

Quoi que cette OPA soit rédigée en cash et que SMA-BTP apparaisse tout à fait sérieux dans cette opération après avoir été sorti à son corps défendant de sa participation historique dans Silic fusionnée avec Icade en fin d’année dernière et qu’il annonce vouloir soutenir le développement de la SIIC sur le long terme , cette offre en l’état a peu de chances d’aboutir. Mais est-ce réellement son objet ?

Ce qui est acquis par le lancement de cette OPA, c’est la fragilisation de l’attaque de Chuc Hoang qui a ramassé près de 29 % du capital de Tour Eiffel en se lançant parallèlement dans un combat judiciaire mené à l’encontre des dirigeants de la SIIC. Si son préjudice supposé devait être reconnu par les tribunaux, les magistrats pourront lui faire valoir qu’il n’a pas saisi l’occasion de faire cesser ce préjudice en saisissant la porte de sortie que lui a offert l’OPA de SMA-BTP qui lui permet de retrouver sa mise sans perte en capital. Mesurant le chausse-trappe qui s’ouvre sous ses pieds, Chuc Hoang en était encore jeudi soir à rechercher une réponse adaptée à cette offensive de SMA-BTP. Un porte-parole de MI29 se contentait d’indiquer à « pierrepapier.fr » « ne pas vouloir faire de commentaires pour le moment ».

De son côté, le conseil d’administration de Tour Eiffel a publié le communiqué d’usage. Après avoir pris connaissance du projet d’offre publique d’achat que la Société Mutuelle d’Assurance du Bâtiment et des Travaux Publics (SMA-BTP), le conseil d’administration va se réunir prochainement dans la perspective d’émettre un avis motivé sur les termes de cette offre publique, conformément à la réglementation applicable et dans le meilleur intérêt de la Société, de ses actionnaires et de ses salariés.

pierrepapier.fr

Retrouvez sur pierrepapier.fr tous les épisodes de la saga du contrôle bousculé de Tour Eiffel