Stabilité des mesures d’accompagnement sur les loyers de bureaux en Ile-de-France

Immostat vient de publier les mesures d’accompagnement accordées par les bailleurs de bureaux en Ile-de-France à leurs locataires au cours du 1er trimestre 2017. La stabilité est à l’ordre du jour, puisque le taux d’accompagnement moyen s’affiche toujours à 21,5%, identique à celui constaté à fin 2016. Mais les loyers économiques sont toutefois en progression sur un an…

L’allégement des mesures d’accompagnement[1] marque une pause. En hausse quasi constante depuis fin 2012, le taux d’accompagnement[2] avait amorcé une légère décrue fin 2016, passant de 22,2% à 21,5% entre le 3e et le 4e trimestres de l’an dernier.

Stabilité au 1T 2017 – Les statistiques que vient de publier Immostat pour le 1er trimestre 2017 placent de nouveau ce taux à 21,5% sur l’ensemble de l’Ile-de-France. Cette moyenne masque toutefois d’importantes disparités. Si l’on ne note pas d’amélioration dans la première couronne parisienne qui, avec un taux de 24,2%, affiche le taux d’accompagnement le plus élevé, « on observe un reflux des accompagnements de -2,0 points à Paris Centre Ouest (hors QCA) », constate Immostat.

La zone affiche désormais le taux d’accompagnement (14,1%) le plus faible de la région, et semble prouver que l’amélioration du rapport bailleur/locataire passera en premier lieu par le centre de Paris, comme le constataient déjà les experts de BNP Paribas Real Estate en janvier dernier.

Hausse des loyers économiques sur un an – Si l’on raisonne sur un an glissant, les loyers économiques – les loyers effectivement payés par les locataires, déduction faite des franchises et remises commerciales – sont de fait repartis à la hausse. Selon Immostat, fin mars 2017, les loyers faciaux moyens[3] en Ile-de-France sur les actifs neufs ou restructurés s’établissaient à 374 €/HT/m²/an, soit 3,6% au-delà de leur niveau à fin mars 2016, contre une quasi-stabilité pour les loyers sur les actifs de seconde main (349 €/HT/m²/an vs 350 €/HT/m²/an à fin mars 2016). Sachant par ailleurs que les mesures d’accompagnement sur cette même période sont également en retrait (21,5% donc, contre 22% au 1T 2016), il en résulte que les loyers économiques sont donc désormais en légère progression. A confirmer sur le prochain trimestre…

A propos d’ImmoStat
ImmoStat est un groupement d’intérêt économique réunissant les quatre principaux conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et DTZ opérant aujourd’hui sous la marque Cushman & Wakefield).

[1] Remises accordées aux locataires (franchises de loyers, travaux, loyers progressifs)
[2] Le taux d’accompagnement n’est calculé que sur des transactions locatives d’au moins 1 000 m². Chaque trimestre le taux est recalculé sur la période des 12 derniers mois.
[3] Les loyers moyens sont exprimés en euros hors taxes, hors charges par mètre carré à l’année (€ / m² / an HT HC) en différenciant l’état du bien (neuf ou de seconde main). Le loyer facial correspond à la valeur inscrite au bail et ne tient pas compte des mesures d’accompagnement

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *