Elysées Pierre s’apprête à revaloriser son prix de souscription

Elysées Pierre s’apprête à revaloriser son prix de souscription

La SCPI de bureaux essentiellement francilienne gérée par HSBC REIM a suspendu le marché de ses parts le 1er juillet dernier. Elle annoncera prochainement la revalorisation de son prix de souscription, inchangé depuis janvier 2016.

La dernière revalorisation du prix de souscription d’Elysées Pierre, SCPI « historique » lancée en 1986 et aujourd’hui gérée par HSBC REIM, remonte à janvier 2016 (voir « Nouvelle augmentation du prix des parts d’Elysées Pierre »). Actuellement fixé à 800 €, il devrait être révisé à la hausse d’ici quelques jours.

SCPI Elysées Pierre : le marché des parts est suspendu

Le marché des parts d’Elysées Pierre est en effet suspendu depuis le 1er juillet dernier, et devrait se rouvrir le 23 juillet. Une opération à laquelle la SCPI procède systématiquement avant d’annoncer son nouveau prix de souscription. HSBC REIM, qui confirme le relèvement prochain de la valeur des parts de la SCPI, en communiquera le niveau prochainement. A quelle hausse faut-il s’attendre ? HSBC REIM pratique une politique du « prix juste », et considère, commel’expliquait Dominique Paulhac, directeur des Affaires immobilières d’HSBC France – la société de gestion d’Elysées Pierre – à pierrepapier.fr en octobre 2017, parfaitement justifié de faire payer une prime à l’entrée aux nouveaux actionnaires (voir l’interview de Dominique Paulhac).

SCPI Elysées Pierre : prime à l’entrée pour les nouveaux actionnaires ?

Lors de la dernière revalorisation, début 2016, réalisée à peine quelques mois après deux précédentes augmentations (voir « Elysées Pierre : nouvelle augmentation des parts pour la SCPI d’HSBC REIM »), le prix de souscription (800 €) représentait ainsi 106,92% de la valeur de reconstitution fin 2015 (748,23 €), soit un montant situé dans le haut de la fourchette autorisée (de 90% à 110% de la valeur de reconstitution). Or, depuis trois ans, le patrimoine de la SCPI, essentiellement investi à Paris et en région parisienne, s’est encore considérablement apprécié. Fin 2018, la valeur de reconstitution d’Elysées Pierre ressortait à 793,15 €, soit une progression de 6%, réduisant ainsi à néant la surcote du prix de souscription actuel (100,8% de la valeur de reconstitution fin 2018). Si HSBC REIM vise à rétablir le même niveau de surcote que lors de la précédente revalorisation du prix de souscription, il faut donc s’attendre à un nouveau prix de l’ordre de 850 €. Soit une progression du prix de souscription d’environ 6%…

SCPI Elysées Pierre : d’importantes plus-values potentielles

Rappelons qu’Elysées Pierre, qui affiche l’une des plus grosses capitalisations du marché (2,26 Md€ fin mars 2019), a distribué des dividendes quasi stables à ses actionnaires au cours des dernières années (33 € par part entre 2014 et 2016, 30 € depuis 2017), dividendes d’ailleurs en partie issus des réserves dont dispose la SCPI. A la tête d’un patrimoine historique très bien situé, Elysées Pierre génère en effet régulièrement d’importantes plus-values lorsqu’elle procède à des cessions d’actifs, comme ce fut encore le cas en 2018. L’an dernier, Elysées Pierre a réalisé cinq cessions, toutes gagnantes, dont notamment celle d’un actif à Courbevoie, vendu pour 55,9 M€, soit près de 6 fois sa valeur comptable (9,7 M€) ! La SCPI, qui renouvelle progressivement son parc, a également procédé à 4 acquisitions l’an dernier, dont deux opérations en VEFA, pour un total de 184,2 M€. Compte tenu d’une collecte nette en forte hausse (117 M€ en 2018, vs 43 M€ en 2017), la SCPI disposait d’une trésorerie nette en progression de 13% sur 2018 (123 M€).

SCPI Elysées Pierre : première acquisition en 2019

Des sommes qu’Elysées Pierre, qui a encore collecté près de 60 M€ au 1er trimestre 2019, a en partie utilisées au cours du second trimestre en procédant à l’acquisition d’un immeuble en VEFA, le « Native », situé à Montigny-le-Bretonneux. Ce projet de 19 000 m² aurait été acquis, selon notre confrère CFNEWS Immo & Infra, pour environ 100 M€. La SCPI précise travailler actuellement sur d’autres projets d’acquisition en 1ère et 2couronnes parisiennes. Pour mémoire, Elysées Pierre a offert ses dernières années des taux de distribution inférieurs à la moyenne du marché (3,75%, vs 4,35% en 2018), mais affiche en revanche, compte tenu de la revalorisation régulière et importante du prix de ses parts, parmi les meilleurs TRI (taux de rendement interne) sur courte et longue période (7,61% sur 5 ans, 8,29% sur 10 ans à fin 2018).

Frédéric Tixier


A propos d’HSBC REIM(i)

HSBC REIM (France), société de gestion agréée par l’AMF sous le n° GP08000013, est la filiale du groupe HSBC dédiée à la gestion immobilière pour compte de tiers. Elle met à la disposition de ses clients, particuliers et institutionnels, une expertise complète dans le domaine de l’Asset Management Immobilier. HSBC met en œuvre, au sein de sa filiale HSBC REIM (France), les compétences d’une équipe pluridisciplinaire, qui apporte à la résolution de chaque question le savoir-faire et l’expérience de spécialistes de l’immobilier.

A propos d’Elysées Pierre(i)

Elysées Pierre, SCPI de rendement du Groupe HSBC créée en 1986, est une des plus grosses capitalisations du marché. Très majoritairement investie à Paris – Île de France, principalement sur des immeubles de bureaux occupés par des locataires de première catégorie, Elysées Pierre assure une bonne mutualisation des risques locatifs et permet aux associés de se décharger de tout souci de gestion. Son dynamisme, la qualité de ses immeubles bien localisés et la solidité de ses locataires, lui permettent de bénéficier d’un taux d’occupation financier et d’un taux de recouvrement des loyers et des charges très satisfaisants. Parmi les plus grandes places économiques au monde, l’Île de France bénéficie d’un réseau de transports en commun dense et pratique autour duquel se situent 25% des entreprises françaises. Le positionnement de la SCPI Elysées Pierre dans ce marché immobilier d’entreprise, le plus profond et le plus liquide d’Europe, permet d’adopter une stratégie d’investissement claire et génératrice de profitabilité. La Société de gestion réalise des acquisitions, dans des immeubles qualitatifs répondant aux demandes locatives de marché. Par ailleurs, HSBC REIM assure directement une gestion immeuble par immeuble.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société