Publication du 1er baromètre des start-up de l’immobilier en France

KPMG et l’association Real Estech ont interrogé plus de 300 start-up de la « Real Estech » et une centaine de groupes établis du secteur immobilier. Ce 1er baromètre dresse l’état des lieux d’un segment de marché en pleine expansion, qui comptabiliserait à ce jour près de 3 500 emplois.

Elles interviennent dans le financement des opérations immobilières, le secteur de la construction, la gestion locative ou transactionnelle, la gestion de l’occupation et l’optimisation des bâtiments : les « Real Estech », start-up innovantes de l’immobilier, seraient aujourd’hui plus de 400 à opérer en France, selon le 1er baromètre de la Real Estech réalisé par KPMG et l’association Real Estech.

Plus de 12 Md$ au niveau mondial – « Longtemps parents pauvres du monde des start-up, les Real Estech ont clairement rattrapé une partie de leur retard au cours de l’année 2017 », écrit Bernard Michel, président du conseil d’administration de la foncière Gecina, en introduction du document de synthèse publié ce 23 janvier. Ces dernières auraient levé plus de 12 Md$ de financements au niveau mondial l’an dernier, soit 4 fois plus qu’en 2016. Elles pourraient en recueillir près de 20 milliards en 2020, selon les prévisions de KMPG. Sur ce segment en pleine explosion, ce sont, comme souvent, les acteurs américains qui se taillent la part du lion (50% des levées de fonds en 2017), les opérateurs français n’en représentant que 5% l’an dernier. Mais les choses seraient en train de changer… « L’étude montre que la France s’engage bel et bien sur la voie de l’innovation. Les entreprises interrogées témoignent d’un écosystème particulièrement dynamique, porté par les nouvelles technologies et les nouveaux usages de l’immobilier », constatent les auteurs.

La gestion immobilière, segment le plus actif – Le secteur emploierait déjà plus de 3 500 personnes, et le rythme des créations est en progression constante. C’est le segment de la gestion immobilière qui suscite le plus de vocations puisqu’il représente 47% de l’écosystème Real Estech. Sa plus forte pénétration s’explique « par de plus faibles barrières à l’entrée », explique l’étude, qui estime que les start-up françaises de la gestion immobilière disposeraient d’un portefeuille d’environ 20 000 logements, soit 0,25% du marché. Le financement et l’investissement mobilisent 9% des start-up de l’immobilier. Le crowdfunding, notamment, enregistre une progression significative. En 2017, presque 100 millions d’euros ont été collectés, contre 62 millions en 2016. Les start-up de l’immobilier n’occupent encore toutefois qu’une part très marginale sur leurs marchés respectifs. La dizaine d’acteurs sur le segment de l’intermédiation locative n’en représenterait que 0,5%, et les opérateurs du crowdfunding moins de 1% des financements bancaires…

Révolution numérique – Elles intéressent pourtant pleinement les entreprises établies du secteur qui se déclarent à 95% travailler avec ces nouveaux entrants. Les acteurs traditionnels y investissent en outre de façon accrue. Une façon de préparer l’avenir et de s’adapter à l’irruption des nouvelles technologies, comme le constate Régis Chemouny, FRICS, Associé KPMG responsable du secteur Immobilier et Hôtellerie : « la révolution numérique de l’immobilier le fait évoluer rapidement vers une industrie de services, pour se concentrer sur les nouvelles attentes des usagers et une maîtrise accrue des données du parc. Certaines évolutions règlementaires ne constitueront plus des barrières à l’entrée mais des atouts pour de nouveaux acteurs plus agiles qui apporteront des réponses concrètes à ces nouveaux enjeux », analyse-t-il.

Frédéric Tixier

A propos de Real Estech(i)
Real Estech est une association de loi 1901 qui fédère et promeut tous les acteurs de l’innovation dans le secteur immobilier en France et en Europe. Parmi ses activités, l’association fait vivre le média en ligne realestech.eu et organise une dizaine d’événements par an, rassemblant plusieurs milliers de personnes du secteur. La communauté Real Estech compte aujourd’hui plus de 250 start-up, 100 entreprises établies et 50 experts.

A propos de KPMG(i)
KPMG, cabinet leader de l’audit et du conseil, présent dans 152 pays, compte 8 500 professionnels qui interviennent auprès des grands groupes français et internationaux, des ETI et des groupes familiaux, ou encore des PME et des start-up, dans tous les secteurs d’activité. Au travers du projet HOW et de son Insight Center, KPMG prend part à l’innovation technologique. KPMG a structuré une large offre de services pour l’ensemble des acteurs du secteur Immobilier et Hôtellerie (SIIC, investisseurs, institutionnels, véhicules réglementés, groupes cotés et non cotés, asset et property managers, directions immobilières de grands groupes commerciaux et industriels, family offices…). Plus de 100 experts dédiés à l’activité accompagnent les sociétés dans la mise en œuvre de l’ensemble des projets avec une offre de services diversifiés. L’implication de KPMG en France et à l’international dans les principales instances de la profession (EPRA, INREV, FSIF, Procos, RICS…) fait de KPMG un acteur majeur de l’audit et de l’advisory dans l’industrie immobilière et hôtelière.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *