Pierre Capitale : objectif atteint

La SCPI gérée par Swiss Life REIM France avait annoncé dès le 4e trimestre 2017 l’objectif d’un taux de distribution de 4,50% en 2018. Objectif tenu, grâce à une collecte limitée et des investissements diversifiés sectoriellement et justement répartis entre France et Allemagne.

Après un premier exercice de « montée en puissance », la toute jeune Pierre Capitale, première SCPI lancée par Swiss Life REIM sur le marché français en février 2017, signe une année 2018 de consolidation.

Peu de collecte et un seul investissement en 2018

Pierre Capitale n’aura en effet collecté qu’un peu moins de 9 M€ l’an dernier, contre près de 65 M€ en 2017. Et réalisé un seul investissement – un hôtel 4 étoiles situé à Munich, exploité dans le cadre d’un bail d’une durée ferme résiduelle de 12 ans, pour un montant de 21,8 M€ -, contre 6 en 2017 – pour près de 77 M€ – . Une stratégie pleinement assumée par Julien Guillemet, le gérant de la SCPI, qui considère que Pierre Capitale a atteint l’an dernier le double objectif qu’elle s’était fixé en termes de diversification. « Avec plus de 90 M€ investis, Pierre Capitale est aujourd’hui une SCPI équilibrée géographiquement entre la France et l’Allemagne, mais aussi sectoriellement entre l’immobilier de bureaux et l’immobilier de service à la personne », explique-t-il dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI.

Les marchés établis privilégiés

Pierre Capitale vise en effet, depuis sa création, à produire une performance pérenne autour de deux « moteurs » macro-économiques complémentaires : le marché de l’emploi – d’où l’exposition au secteur des bureaux, dont la santé dépend en grande partie de ce facteur – et celui de la consommation, capté au travers de l’immobilier de service (santé, résidences gérées, autres services à la personne) et l’hôtellerie. Pour y parvenir, le gestionnaire privilégie des actifs de qualité, cela va de soi, mais aussi et surtout implantés sur des marchés « établis », garants d’un renouvellement rapide des locataires. Pas d’investissements hasardeux au programme… D’où le choix de Paris, en France, et de Munich, en Allemagne, où la SCPI est pour l’heure exclusivement et équitablement investie. Sachant que Pierre Capitale, qui bénéficie du support des équipes de Swiss Life Asset Managers en Europe, a également vocation, à terme, à se positionner sur d’autres métropoles européennes.

La rentabilité dans la durée

Cette stratégie fondamentalement prudente et visiblement très correctement mise en œuvre – les taux d’occupation financier sont proches de 100% -, n’est en revanche pas construite pour produire des rendements hors norme. Pierre Capitale vise la rentabilité dans la durée et l’optimisation du couple rendement/risque. Et tient ses objectifs. Fin 2017, elle annonçait l’ambition d’un taux de distribution de 4,50% sur l’exercice 2018, soit 0,25% de mieux qu’en 2017. Promesse a priori tenue, la SCPI ayant confirmé début 2019 ce rendement prévisionnel qui s’établirait alors à peu près dans la moyenne du marché. Mais les porteurs de parts de Pierre Capitale auront peut-être une bonne surprise en 2019 ou en 2020. Les valeurs d’expertise de la SCPI ayant progressé de 3,6% en 2018, une revalorisation du prix de la part n’est en effet pas à exclure…

Frédéric Tixier


A propos de Swiss Life REIM France(i)

Créée en 2007, Swiss Life REIM (France) est la structure française de gestion d’actifs immobiliers de Swiss Life Asset Managers. Acteur important de l’immobilier en France avec près de 10 milliards d’euros d’actifs et 380 immeubles gérés et administrés, Swiss Life REIM (France) compte près d’une centaine de collaborateurs qui interviennent dans de nombreux domaines de l’immobilier professionnel (bureaux, commerces, logistique, services à la personne) et résidentiel. C’est aussi le 1er gérant d’OPCI professionnels du marché avec 42 fonds d’investissement sous gestion. À l’international, Swiss Life REIM (France) s’appuie sur une présence de Swiss Life Asset Managers et de ses filiales dans 12 pays d’Europe.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société