PHRV monte à 11% du capital de FPF.

PHRV l’initateur de l’offre publique hostile visant la Foncière Paris France a annoncé avoir franchi en hausse les seuils de 10% du capital et des droits de Foncière Paris France après avoir poursuivi ses acquisitions d’actions hors marché.

il détient désormais 191.737 actions FPF représentant environ 11% du capital et des droits de vote. Avec son partenaire Cofitem-Cofimur, PHRV contrôle 29,5% du capital et des droits de vote. Le relèvement du prix d’OPA de 100 à 110 euros intervenu la semaine dernière lui a rendu une liberté d’action pour intervenir sur le marché du titre FPF qui se négocie maintenant juste en-dessous de 110 euros.

Alors que le calendrier de l’OPA n’est pas encore déterminé, le prochain rebondissement de cette bataille interviendra avec l’assemblée générale de FPF, jeudi 8 décembre. Ses actionnaires devront alors se prononcer sur l’offre de rachat de 25 % de son capital à 117 euros proposé par le conseil d’administration de FPF ainsi que sur l’émission de bons d’offre jusqu’à concurrence d’une augmentation de capital de 22,5 millions d’euros. Communément appelé « bons Breton » du ministre de l’Economie ces bons attribués gratuitement aux actionnaires sont un mode de défense des cibles d’OPA hostiles.

En outre les actionnaires de FPF sont appelés à appouver des engagements relatifs aux principaux dirigeants de la foncière qui doivent recevoir l’aval des actionnaires après avoir été accordé par le conseil d’administration.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC