Après PF02, puis PF Grand Paris, c’est maintenant au tour de la SCPI PFO de bénéficier d’une revalorisation de son prix de souscription. Depuis le 1er juin, celui-ci est passé de 946 € à 966 €, soit une hausse de 2,11%. La SCPI, comme prévu, affiche un dividende trimestriel en légère progression.

Les actionnaires des SCPI Perial sont à la fête… Tous avaient déjà profité de dividendes en progression en 2018 (voir « SCPI Perial : des dividendes à la hausse ») et tous, désormais, auront bénéficié d’une revalorisation, plus ou moins significative, du prix de leurs parts.

Revalorisation de 2,11% pour PFO

Après la hausse des prix de souscription de PFO2 («PFO2 : revalorisation le 1er avril »), puis de PF Grand Paris, en mai dernier, celui de la SCPI PFO vient à son tour d’être revalorisé. Depuis le 1er juin, sa valeur est passée de 946 € à 966 €, soit une hausse de 2,11%. Pour Perial, « cette majoration reflète la bonne gestion de la SCPI », notamment « depuis l’orientation de sa stratégie vers les métropoles européennes ». Cette internationalisation, entamée en 2017, permet aujourd’hui à la SCPI PFO, auparavant essentiellement placée en actifs français, d’être présente à hauteur de 17% sur les marchés européens. Pour mener à bien son objectif de diversification, à la fois internationale, mais également sectorielle, la SCPI a investi 149 M€ l’an dernier, dont 65% à l’étranger.

Diversification internationale et sectorielle

La SCPI a privilégié, d’une manière générale, « des actifs sécurisés dans des marchés locatifs établis ». Hors de France, elle s’est plus volontiers portée acquéreur d’actifs plus acycliques que les actifs de bureaux et commerces, en privilégiant en particulier les hôtels (en Allemagne et aux Pays-Bas, notamment). Une stratégie qui lui permet d’allonger la durée d’engagement ferme de ses locataires, et qu’elle compte poursuivre en 2019, en Allemagne mais aussi en Espagne. PFO, qui n’a pas réalisé d’investissement au 1er trimestre, devrait toutefois prochainement annoncer l’acquisition d’un immeuble à usage mixte situé à Aix-en-Provence. Elle prévoit d’investir, au total, près de 120 M€ cette année. A noter que PFO, dont la collecte reste plus que soutenue (près de 18 M€ sur le 1er trimestre 2019, deux fois le niveau du 1er trimestre 2018), à l’instar de l’ensemble des SCPI Perial, dispose d’une avance confortable en termes d’investissements. L’an dernier, près des deux tiers de ses acquisitions ont été financées par emprunt.

Appréciation du patrimoine et hausse du dividende

La hausse du prix de souscription de PFO se justifie également du fait de l’appréciation du patrimoine de la SCPI. Sa valeur de reconstitution est passée de 994,67 € fin 2017 à 1 015,55 € fin 2018, soit une variation (2,10%) identique à celle décidée pour le prix de souscription. Sa nouvelle valeur (966 €) la positionne à 95,12% de la valeur de reconstitution. Comme PF Grand Paris, PFO reste donc, en dépit de cette revalorisation, légèrement décotée. Comme l’avait promis la société de gestion, le dividende de PFO est en progression sur le 1er trimestre. A 11,50 €, il progresse d’un peu plus de 2% par rapport au montant versé au 1er trimestre 2018 (11,25 €). A noter qu’à ce niveau de dividende, et compte tenu du nouveau prix de souscription, le rendement annualisé 2019 s’établit, pour l’heure, à 4,76%.

Frédéric Tixier


A propos de Perial(i)

Le Groupe Perial présidé par Eric Cosserat, est un groupe indépendant, pure player de l’immobilier depuis plus de 50 ans. Le Groupe Perial s’organise autour de 3 métiers : la gestion d’actifs immobiliers avec Perial Asset Management, la gestion locative et le syndic de copropriété avec Perial Property Management et la promotion immobilière avec Perial Développement. Le Groupe Perial emploie à ce jour près de 190 collaborateurs. Perial Asset Management, qui gère près de 3,7 milliards d’euros au 31/12/2018, distribue des produits SCPI, OPCI par l’intermédiaire des CGP, banques privées, compagnies d’assurance, réseaux nationaux et investisseurs institutionnels. Perial Asset Management compte 550 immeubles en portefeuille pour les fonds gérés, plus de 1500 entreprises locataires et 43 000 associés, porteurs de parts de SCPI et d’OPCI.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société