Novapierre Allemagne 2 repart de l’avant

La SCPI gérée par Paref Gestion, qui s’est rouverte aux souscriptions début avril, a déjà investi près de 90% de sa trésorerie disponible. Elle vient de boucler deux opérations. Et est en passe d’en finaliser une troisième. 

Elle s’était fermée aux souscriptions en décembre dernier. Motif évoqué : un marché cible – les actifs commerciaux en Allemagne – déséquilibré. Trop d’acheteurs, pas assez de vendeurs. Et donc des prix jugés trop élevés au regard de la stratégie d’investissement. Paref Gestion avait donc décidé, comme elle l’avait déjà fait à plusieurs reprises sur l’opus « one » de Novapierre Allemagne, d’attendre que des opportunités se présentent. Plutôt que de mal acheter, mieux vaut ne pas acheter… Son « pipe » d’investissements s’étant reconstitué, la SCPI Novapierre Allemagne 2 s’est finalement rouverte à la collecte en avril dernier.

Trois actifs acquis ou en passe de l’être

« Côté acquisitions, Novapierre Allemagne 2 a vu ses efforts couronnés de succès au 1er trimestre », se félicite Anne Schwartz, la directrice générale de Paref Gestion. Une première promesse a été signée le 26 mars. L’opération vient d’être finalisée. Il s’agit d’un centre commercial à proximité de Nuremberg, en Allemagne. D’une surface d’environ 12 000 m², le Hornschuch-Center est loué via un bail d’une durée résiduelle de plus de 7 ans. Son taux d’occupation est supérieur à 95%. Prix d’acquisition : environ 28 M€. Une autre opération était en projet au 30 avril. Elle vient aussi d’être concrétisée. L’actif acquis est nettement plus important. D’une surface de 20 000 m², il intègre 71 magasins présentant « un bon mix d’enseignes internationales et locales ». Mais, contrairement aux autres actifs acquis par Novapierre Allemagne 2, ce dernier n’est pas situé en Allemagne…

Un détour « ponctuel » aux Pays-Bas

La SCPI a fait en effet « un détour ponctuel aux Pays-Bas ». Ce centre commercial est localisé à côté de Rotterdam. « Le centre commercial de Koningshoek est une opportunité unique », explique Anne Schwartz dans un communiqué. Il s’agit d’un actif « d’une grande qualité ». Car construit et rénové dans un « objectif de durabilité ». Le centre est occupé à 97%. La durée moyenne résiduelle des baux est de plus de 5 ans. Pour mettre la main sur ce nouvel actif, Novapierre Allemagne aura déboursé près de 50 M€. La SCPI s’apprête en outre à rajouter un troisième actif, pour un peu moins de 20 M€. Situé à côté de Thuringe (en Allemagne), il s’agirait d’un ensemble d’environ 8 000 m². La promesse pourrait être signée au cours du mois de mai.

Remontée attendue des prochains acomptes sur dividendes

Avec ces trois opérations, Novapierre Allemagne 2 aura donc investi au total un peu plus de 90 M€. Soit près d’une fois et demie la valeur de son patrimoine à fin 2020 (63,3 M€). Et la quasi-totalité de sa trésorerie disponible, qui s’élevait à 90 M€ fin décembre dernier. Maintenant que Novapierre Allemagne s’est rouverte à la collecte, elle peut en outre envisager de poursuivre ses investissements. « D’autres dossiers sont sous offres, avec des premiers retours positifs de la part des vendeurs », affirme Anne Schwartz dans le dernier bulletin de la SCPI. Ce qui lui permet d’être confiante « pour l’évolution du dividende ». L’acompte versé au titre du 1er trimestre 2021 est de 0,75 € par part. Soit encore inférieur, en annualisé, au taux de rendement 2020 (1,61%). Mais les acomptes « devraient progressivement augmenter sur les trimestres à venir », promet Paref Gestion. A suivre, donc.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Novapierre Résidentiel profite toujours de la revalorisation du logement francilien

Paref : l’activité de gestion pour compte de tiers marque le pas

Paref Gestion lance la première SCPI dédiée aux marchés immobiliers d’Europe centrale


A propos du groupe Paref(i)

Paref se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires : (i) investissement au travers de la société immobilière SIIC Paref principalement dans l’immobilier d’entreprises en région parisienne (0,2 Md€ de patrimoine au 31 décembre 2020) et (ii) gestion pour compte de tiers au travers de Paref Gestion (1,8 Md€ de fonds gérés au 31 décembre 2020), société de gestion agréée par l’AMF et Paref Investment Management (0,4 Md€ au 31 décembre 2020). Paref est une société foncière SIIC, cotée sur le compartiment C de Euronext Paris.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société