Nouvelle collecte historique pour les SCPI au 1er semestre 2015

hausseAvec 1,86 Md€, la collecte nette des SCPI progresse de 47,5 % par rapport au 1er semestre 2014. Amundi Immobilier devient le 1er gestionnaire en termes de collecte semestrielle.

Nouveau record historique de la collecte en SCPI : avec 2,18 Md€ de collecte brute, et 1,86 Md€ de collecte nette, ces véhicules de placement en immobilier confirment leur forte attractivité auprès des épargnants français. Un succès qui s’explique bien sûr en partie par les rendements affichés par les SCPI ces dernières années, et qui offraient encore l’an dernier une rémunération moyenne de 5,08 % à leurs souscripteurs.

Collecte record. Le rythme de progression de la collecte s’est en outre encore accéléré au cours des derniers mois. La hausse constatée sur le 1er semestre 2015 est 47,5 % plus élevée que celle réalisée au 1er semestre 2014. Pour mémoire, la collecte nette avait progressé de 16,6 % en 2014, et de 4 % en 2013… La capitalisation des 166 SCPI recensées par l’IEIF, autrement dit leur valeur sur le marché, représente aujourd’hui près de 35 Md€ (6,3 % par rapport au 31 décembre 2014), soit une valeur multipliée par 4,43 au cours des 16 dernières années.

Les spécialistes du bureau en vedette. Comme de coutume, ce sont les SCPI spécialisées dans l’investissement tertiaire, et plus particulièrement les immeubles de bureaux, qui s’adjugent l’essentiel de la collecte, avec plus de 66 % du total des souscriptions nettes. Ces dernières affichent également l’une des plus fortes variations, avec une hausse de 49,9 % de leur collecte nette par rapport au 1er semestre 2014, la plus belle progression revenant toutefois à la catégorie « Diversifiées », avec +94,8 %.

Collecte

Palmarès des sociétés de gestion. Selon les données collectées par l’IEIF pour l’ASPIM, la société de gestion qui a le plus collecté au cours du dernier semestre est Amundi Immobilier, avec une collecte nette de 409,9 M€ (22,1 % du total), en progression de plus de 40 % par rapport aux fonds recueillis sur l’ensemble de l’année 2014. Elle devance donc ce semestre Primonial REIM (272,9 M€), en première position l’an dernier, La Française REM (183,7 M€), Perial Asset Management (153,8 M€) et BNP Paribas REIM France (143,3 M€).

Les SCPI les plus souscrites. Fort logiquement, c’est l’une des SCPI d’Amundi Immobilier, Rivoli Avenir Patrimoine, qui recueille ce semestre le plus de souscriptions (255,9 M€), suivie par la SCPI PFO 2 du groupe Perial (153,8 M€), Primopierre (144,9 M€) du groupe Primonial REIM, et Accimmo-Pierre (143,3 M€) du groupe BNP Paribas. Ces cinq leaders du palmarès sont également, sans surprise, rattachés à la catégorie des SCPI de bureaux.

Un marché secondaire toujours liquide. Plus actif que lors du 1er semestre 2014, avec l’équivalent de 318,7 M€ de parts échangées (+30,2 % par rapport à 2014), le marché « secondaire », autrement dit celui sur lequel les souscripteurs peuvent revendre leurs parts auprès d’un autre investisseur, ne souffre d’aucun problème de liquidité. Au 30 juin 2015, les parts en attente de cessions des SCPI à capital fixe se limitaient à 80,56 M€ et les retraits non compensés des SCPI à capital variable à seulement 7,97 M€.

Article en rapport
La collecte des SCPI a encore accéléré en 2014