L’UFF retrouve le chemin de la croissance

Fiscalite_exportRompant avec plusieurs années de repli de son activité placement de produits d’épargne auprès d’une clientèle de ménages aisés, l’UFF Banque a enregistré une croissance 12 % de sa production au cours des 9 premiers mois de 2013. 

Le produit net bancaire de l’UFF a progressé de 6 % au troisième trimestre 2013, à 34,2 millions d’euros (5 % sur les neufs premiers mois de l’année, à 106,8 millions). La banque met cette orientation favorable sur le compte du succès du dispositif fiscal Duflot auprès de la clientèle qui a favorisé l’augmentation des ventes de lots immobiliers. L’UFF a également profité de la progression de l’assurance-vie dont les souscriptions ont principalement été investies sur les unités de compte (57%) : supports immobiliers, obligataires, diversifiés flexibles et fonds structurés et de la reprise des investissements en valeurs mobilières : PEA et produits de défiscalisation ISF pour les particuliers, placements obligataires pour les entreprises. En revanche, les souscriptions de parts de SCPI et les versements sur les produits de retraite entreprises et les plans d’épargne salariale sont en recul. Mais une partie de ce retard pourrait être comblé au quatrième trimestre pendant lequel l’UFF devrait s’affirmer comme le premier distributeur de SCPI Duflot.

La collecte nette des 9 premiers mois de 2013 atteint 68 M€. Le taux de fidélisation des actifs est de 93,7 % sur cette période contre 92,5% sur la même période en 2012, grâce à une baisse des rachats. Compte tenu de cette collecte nette et d’un impact positif de la valorisation des actifs au cours du premier semestre, les actifs gérés ont progressé de 416 M€ entre le 31 décembre 2012 et le 30 septembre 2013, pour atteindre 7,6 Milliards d’Euros.

Pour assoir sa croissance retrouvée, l’UFF entend continuer les actions engagées visant à assurer un socle suffisant de croissance et de rentabilité. Pour cela, elle va développer le nombre de CGP du réseau commercial et donc de la capacité de collecte future. Parallèlement, la banque va orienter la collecte Assurance-Vie vers des unités de compte adaptées aux conditions de marché et lancer des produits destinés à des investisseurs recherchant de la performance en contrepartie d’une prise de risque maîtrisée.

Par ailleurs, le projet d’intégration des portefeuilles clients et des collaborateurs du réseau AVIVA Epargne & Conseils au sein du Groupe UFF, annoncé en juin, se poursuit. Ce réseau de 300 collaborateurs, intégré dans Aviva Vie qui détient 74,3% de l’Union Financière de France Banque, exerce son activité de conseil en matière d’assurance-vie et de prévoyance sur l’ensemble du territoire national. La mise en œuvre opérationnelle de cette intégration pourrait intervenir début 2014.

A propos de l’UFF
Créée en 1968, l’Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, qui offre des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits comprend l’immobilier, les valeurs mobilières et l’assurance-vie ainsi qu’un large éventail de produits destinés aux entreprises (plan d’épargne retraite, plan d’épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc…).
L’Union Financière de France dispose d’un réseau dense présent partout en France et est composée de 1 150 salariés, dont 900 dédiés au conseil.
Au 30 septembre 2013, l’Union Financière de France compte 137 000 clients, dont 115 000 particuliers et 22 000 entreprises.
Le 5 novembre 2013, au cours de 18 euros sa capitalisation boursière atteint 293 millions d’euros.

pierrepapier.fr