Les SCPI de BNP Paribas améliorent leur taux d’occupation au 4e trimestre

Quatre SCPI de rendement gérées par BNP Paribas REIM viennent de publier leur bulletin trimestriel. Toutes affichent une légère amélioration de leur situation locative, et trois d’entre elles un maintien ou une augmentation du dividende par part. BNP Paribas REIM annonce par ailleurs le lancement prochain d’une SCPI spécialisée sur l’immobilier d’entreprise en Allemagne.   

Les succès de Novapierre Allemagne ou d’Eurovalys font des émules. BNP Paribas REIM s’apprêterait en effet à lancer prochainement Opus Real, une nouvelle SCPI investie « principalement dans l’immobilier d’entreprise en Allemagne ».

Progression des taux d’occupation – En attendant ce nouveau produit, dont les contours demandent à être précisés – la société de gestion est dans l’attente du visa AMF – , quatre des SCPI de rendement actuellement gérées par BNP Paribas REIM viennent de publier leur bulletin trimestriel. Toutes affichent une légère amélioration de leur taux d’occupation. Accès Valeur Pierre, qui vient par ailleurs d’annoncer l’acquisition de deux nouvelles boutiques dans le 6e arrondissement parisien (pour un total de 10 M€ environ) affiche ainsi à fin 2016 un taux d’occupation financier (TOF) de 83,8%, contre 82,5% à la fin du 3e trimestre 2016. Accimmo Pierre, la seule à avoir significativement collecté l’an dernier – 475 M€, dont 138 M€ sur le dernier trimestre-, fait encore mieux, avec un « TOF » qui passe de 87,9% à 89,7%. Les TOF de Soprorente et de Pierre Sélection passent ou se maintiennent quant à eux au-dessus de la barre des 90%, à respectivement 90,2% (vs 89,2% au trimestre précédent) et 96,2% (vs 90%).

Niveau de dividende globalement maintenu – Les 4 SPCI annoncent également le montant des dividendes par part distribués en 2016. Accimmo Pierre est la seule à le revaloriser, Soprorente et Pierre Sélection conservant un montant identique à celui de 2015. Accimmo Valeur Pierre baisse son dividende à 24,50 €, contre 25,20 € en 2015. Compte tenu de la variation du prix des parts en 2016, les DVM (taux de Distribution sur Valeur de Marché) sont toutefois évidemment orientés à la baisse par rapport à 2015. Ils restent néanmoins dans la moyenne du marché.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *