fenetreAprès l’émission annoncée le 5 novembre par la Société Foncière Lyonnaise d’un emprunt obligataire de 500 M€, Foncière de Paris a réussi le 6 novembre le placement privé de deux émissions de respectivement 100 M€ et 50 M€. Ces deux opérations totalisent déjà l’équivalent de l’ensemble des appels au marché obligataire des foncières au cours du 3ème trimestre 2015.

Le 5 novembre, c’est SFL (Société Foncière Lyonnaise) qui annonçait la réussite du placement d’un « emprunt obligataire de 500 M€, à 7 ans, échéance 16 novembre 2022, assorti d’un coupon de 2,25 % ». Un emprunt placé «auprès d’une large base d’investisseurs européens de grande qualité répartis entre la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne pour l’essentiel », et qui servira «à refinancer la dette existante ainsi que les besoins généraux de SFL tout en allongeant la maturité moyenne de son endettement”, comme le précise la foncière dans son communiqué. Rappelons que l’endettement net consolidé de SFL s’élevait à 1,75 Md€ au 30 septembre 2015 contre 1,572 Md€ au 31 décembre 2014, et représentait à cette date 34,4 % de la valeur du patrimoine.

Le 6 novembre, Foncière de Paris annonçait à son tour l’émission de deux emprunts obligataires, tous deux souscrits dans le cadre d’un placement privé réalisé par BNP Paribas et Société Générale pour un montant total de 150 M€, « dans le cadre de la diversification de ses sources de financement ». Le premier emprunt, d’un montant de 100 M€, est d’une durée de 8 ans au taux annuel de 3%. Le second, d’un montant de 50 M€, est d’une durée de 7 ans au taux annuel de 2,75%. A noter que ces émissions ont été réalisées à des conditions moins favorables que le coût global de la dette de Foncière de Paris, passé entre début janvier et fin juin 2015 de 2,61% à 2,51%.

Ces deux opérations totalisent déjà l’équivalent de l’ensemble des appels au marché obligataire des foncières au cours du 3ème trimestre 2015, respectivement par Gecina (150 M€ en juillet) et Icade (500 M€ en septembre).

A propos de SFL
Leader sur le segment prime de l’immobilier tertiaire parisien, la Société Foncière Lyonnaise se distingue par la qualité de son patrimoine évalué à 4,8 milliards d’euros, avec des immeubles concentrés dans le Quartier Central des Affaires de Paris (Louvre Saint-Honoré, Edouard VII, Washington Plaza…) et par la qualité de son portefeuille de clients, constitué de sociétés prestigieuses opérant dans le secteur du conseil, des médias, du digital, du luxe, de la finance et de l’assurance.

A propos de Foncière de Paris
Foncière de Paris est cotée sur le marché Euronext Paris depuis 1987. Après les fusions avec Foncière Paris France et Foncière des 6ème et 7ème Arrondissements de Paris, Foncière de Paris détient un patrimoine de location simple qui est passé de 0,3 milliard d’euros en 2012 à 2,4 milliards d’euros aujourd’hui, situé à près de 90% dans Paris.