Le titre de la Foncière Selectirente en passe de gagner le pari de la liquidité

rond-immeubleA terme le marché du titre de la SIIC bénéficiera de la conversion des OCEANE émises bien accueilles par les investisseurs, mais sans attendre le reclassement de la participation de l’assureur Allianz va dynamiser le marché de son titre en Bourse.

En annonçant  à la veille du week-end le succès de son émission d’obligations convertibles en actions nouvelles ou à créer (OCEANE), la société d’investissement immobilier cotée, Selectirente a fait d’une pierre deux coups. La SIIC spécialisée dans les murs de commerces, prioritairement en centre-ville (71 % du patrimoine) est parvenue à lever 14,2 millions d’euros d’argent frais à bon compte (voir pierrepapier.fr du 27 novembre 2012). Elle va ainsi pourvoir « relancer la machine » des investissements dans les commerces de pied d’immeuble son cœur de cible, dans de justes proportions au regard d’un patrimoine évalué à 171,1 millions d’euros.

Cette opération doit également permettre à la foncière d’animer son titre par l’élargissement à terme – lors de la conversion des OCEANE – du flottant (part du capital ne participant pas au contrôle de la société). Ce défi pour cette société dirigée par les équipes de la société de gestion de SCPI et d’OPCI Sofidy n’aura toutefois pas à attendre la conversion des obligations car le flottant vient de connaître un renforcement substanciel permis par la cession d’un actionnaire important de la foncière

Il y a quelques jours, l’assureur Avip (groupe Allianz) a annoncé publiquement avoir franchi en baisse plusieurs seuils du capital de Selectirente. Cet actionnaire détenant 16,51 % du capital de la SIIC, a déclaré à l’AMF avoir franchi en baisse, le 29 novembre, par l’intermédiaire des sociétés Martin Maurel Vie et AVIP – Assurance Vie et Prévoyance qu’elle contrôle, les seuils de 15%, 10% et 5% du capital et des droits de vote de Selectirente et ne plus détenir aucune action de cette société foncière.

Et comme aucun franchissement de seuil à la hausse n’a depuis été annoncé, on peut affirmer avec une quasi-certitude que cette participation a été atomisée entre différents actionnaires institutionnels qui n’ont pas vocation à conserver leurs titres aussi longtemps qu’un actionnaire à la tête d’un bloc de contrôle aussi important que celui que détenait l’assureur allemand. De facto le flottant effectif de Selectirente s’est élargi. On peut le définir par les actions que ne détiennent pas Sofidy (27,69 % du capital), La mondiale Partenaire (8,15 %) et la Foncière de l’érable (6,77 %), soit globalement 42,61 %. Ce flottant effectif ressort dorénavant à 57,39 %. Il place Selectirente parmi les SIIC dont le capital est le plus ouvert. Elle devient même à ce titre vice-championne du secteur juste derrière Unibail-Rodamco, dont la capitalisation est – il est vrai – 200 fois plus importante.

Il est encore trop tôt pour faire une moyenne sur les transactions sur les actions de Selectirente pour mesurer ces effets bénéfiques car si parmi les nouveaux actionnaires figurent des gérants de fonds ces derniers conserveront un temps indéterminé les titres acquis. Mais gageons qu’on ne tardera pas à les constater.

Par ailleurs, la progression du cours de Bourse de Selectirente qui s’est adjugé 30 % en un an a permis de porter sa capitalisation à 85 millions d’euros. Il n’y a pas loin pour atteindre le cap des 100 millions d’euros qui permettra à la valeur d’entrer dans les radars des fonds anglo-saxons spécialisés dans les smallcaps pour que ceux-ci s’y intéressent réellement. Peut-être alors verra-t-on le cours de Selectirente retrouver une prime sur sa valeur d’actif net réévalué (ANR).

Principales modalités de l’émission obligataire :

La période de souscription s’est déroulée du 27 novembre 2013 au 6 décembre 2013 inclus. La demande totale a atteint 15,5 millions d’euros pour un montant initial de 12,3 millions d’euros, soit un taux de souscription de 126%. La Société a décidé d’exercer la clause d’extension dans sa totalité portant ainsi le nombre d’OCEANE à émettre offertes dans le cadre de l’offre de 195 449 à 224 766.
Le montant brut de l’émission s’élève au final à 14,1 millions euros. Le règlement livraison interviendra le 17 décembre 2013 et les 224 766 OCEANE seront admises aux négociations sur le marché NYSE Euronext à Paris le 17 décembre 2013.

à propos de Selectirente

Selectirente est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC). Sur la base des expertises au 31 décembre 2012 ou, à défaut, des prix d’acquisition hors droits et hors frais, le patrimoine immobilier de Selectirente, constitué de 341 murs de commerces, s’élève à 165,4 millions d’euros à fin septembre 2013. Il est principalement constitué de commerces de centre-ville à Paris et en région parisienne, et se décompose de la manière suivante : 35,7 % à Paris, 26,9 % en région parisienne, 33,9 % en province et 3,6 % en Belgique. L’essentiel (70,7 %) est constitué d’actifs situés en centre-ville ou en milieu urbain.
Le 13 décembre 2013, au cours de 58,72 euros, sa capitalisation boursière ressort à 85,5 millions d’euros.

Pierrepapier.fr