La SCPI Immorente 2 poursuit son développement avec une quatrième augmentation de capital

terreis-03Immorente 2 vise à acquérir des commerces de centre-ville qui disposent d’un fort potentiel de revalorisation de leurs loyers. Elle booste sa rentabilité en recourant à un fort effet de levier.

Dans le sillage de l’autorisation que lui a donné l’assemblée générale des porteurs des parts, la société de gestion Sofidy met en œuvre la quatrième augmentation de capital de la SCPI Immorente 2. La société de gestion décide d’augmenter le capital nominal de la société d’Immorente 2 de 6 411 800 euros pour le porter de 21 588 200 euros à 28 millions d’euros par émission de 32 059 parts nouvelles à souscrire en numéraire de 200 € de nominal. Les 8,5 millions d’euros ainsi recueillis sont destinés à développer le patrimoine de murs de commerces situés en centre-ville en privilégiant les rues à forte densité commerciale à Paris, en région et à titre accessoire à l’étranger. Sofidy explique que la rentabilité immédiate moyenne des investissements réalisés en 2014 s’élève à 3,83%. Ce niveau de rentabilité immédiate s’explique par des loyers généralement inférieurs aux valeurs locatives de marché. Ces actifs s’inscrivent parfaitement dans le profil de performance recherché par cette SCPI qui vise une valorisation sur le long terme. Le taux d’occupation financier moyen du quatrième trimestre 2014 s’établit à 94,81 %. Cela traduit une baisse par rapport au taux d’occupation constaté au début de l’année (98,11 %) qui s’explique notamment par l’acquisition de 164 m² de bureaux situés dans la très prestigieuse avenue Matignon à Paris (8ème arrondissement) qui ont été acquis sans occupant. La sélection de ce type d’actifs hautement sécurisés en contrepartie d’un rendement immobilier plus faible justifie le recours à l’endettement qui accroît la rentabilité des fonds propres engagés lors des acquisitions. En l’état actuel, les associés d’Immorente 2 ont donné leur aval pour que la SCPI dispose de 40 millions d’euros de dettes. De quoi lui donne un fort effet de levier par rapport à sa capitalisation de 27,5 millions d’euros à la fin de l’année 2014.

Les souscriptions reçues dans le cadre de la quatrième augmentation de capital débutera le 16 mars prochain pour se clore le 29 février 2016. Elle est assortie de la possibilité de limiter l’augmentation de capital au montant effectivement souscrit à la date de clôture sous réserve qu’il représente au moins 75 % de l’augmentation de capital et de clôturer par anticipation, sans préavis, si le montant de 8 495 635 euros est collecté. Enfin, il est prévu que cette augmentation de capital puisse être complétée par l’émission de 8 000 parts maximum supplémentaires, dès que celle-ci sera intégralement couverte et que 75 % au moins des fonds collectés seront investis ou affectés à des investissements en cours de réalisation. Dans le cas où, à la date du 29 février 2016, les souscriptions et versements reçus seraient inférieurs à 75 % du montant de l’augmentation de capital, celle-ci pourra être prorogée. La souscription minimale pour tout nouveau souscripteur est de 100 parts.

Le prix des nouvelles parts est fixé à 265 euros, dont 65 euros de prime d’émission qui intègre la commission de souscription, égale à 10 % HT du prix de souscription soit 12 % TTC ( soit un montant de 26,50 € HT ou 31,80 € TTC). Il progresse de 10 euros par rapport à la précédente augmentation de capital qui s’est achevé en juin 2014. Ce qui est conforme à la politique de cette SCPI qui vise à une appréciation régulière du prix de la part associée à une politique de distribution moins élevée que la moyenne du secteur des SCPI de commerces. En 2014, les revenus distribués ont atteint 8,40 euros par part comme en 2013.

pierrepapier.fr