La SCPI Actipierre Europe s’étend aux Pays-Bas

Le véhicule spécialisé sur les murs de commerce géré par AEW Ciloger vient de boucler sa première opération de l’année, et prend pied aux Pays-Bas en acquérant un centre commercial Arena. La SCPI, déjà très active fin 2018, aborde 2019 dans une nouvelle dynamique.

Après une année animée sur le front des acquisitions, Actipierre Europe ne baisse pas la garde. AEW Ciloger, sa société de gestion, vient d’annoncer une nouvelle opération qui lui permet, pour la première fois, de prendre pied aux Pays-Bas.

Première acquisition aux Pays-Bas

La SCPI s’est portée acquéreur d’un centre commercial Arena situé dans le centre-ville de s-Hertogenbosch. L’actif, rénové en 2015, développe une surface d’environ 8 200 m2. Il est loué à 95%, à des locataires prestigieux tels qu’Albert Hein, H&M, New Yorker et le restaurant La Place. Le prix de la transaction n’a pas été précisé, mais il se situerait, selon notre confère CFNews, entre « 25 et 30 M€ ». Si ce montant s’avère exact, il correspondrait peu ou prou au total des acquisitions réalisées par Actipierre Europe au cours du 4trimestre 2018, déjà le plus intense de l’année écoulée.

Plus de 45 M€ investis en 2018

La SCPI a en effet aligné pas moins de 4 opérations au cours du dernier trimestre, finalisant notamment l’acquisition annoncée fin septembre de 50% d’un centre commercial situé à Hochstadt, en Bavière, pour une quote-part de 27,5 M€. Actipierre Europe s’est aussi renforcée durant cette période en murs de boutiques parisiennes. En décembre dernier, elle s’est en effet portée acquéreur d’une boutique en pied d’immeuble dans le 8arrondissement parisien (boulevard Malesherbes), pour 1,66 M€, et d’une autre située dans le 12(boulevard de Picpus), pour un peu moins de 800 K€. En novembre, elle avait mis la main sur deux commerces rue du Faubourg-Saint-Honoré (8arrondissement), pour un total de 4,89 M€. Sur l’ensemble de l’année 2018, Actipierre Europe aura donc investi un peu de 45 M€ en nouveaux actifs.

Baisse du dividende en 2018

Pour mémoire, Actipierre Europe disposait, fin juin, d’un solde à investir d’environ 50 M€. Fin septembre, ce solde devait avoisiner 46 M€. Les différentes acquisitions réalisées au 4trimestre 2018 et en ce début d’année, et sous réserve d’une collecte dans la lignée de celle observée fin du 3trimestre (+3,7 M€), auront a priori porté la SCPI en situation de surinvestissement – d’une dizaine de millions d’euros environ -. Actipierre Europe est donc bien armée pour débuter l’année 2019, notamment en raison d’un taux d’occupation en constante progression depuis plus d’un an – 95,55% fin septembre. De quoi faire oublier à ses souscripteurs les conséquences de l’accident industriel – un sinistre important dans un local commercial – évoqué par Isabelle Rossignol, Directeur général délégué d’AEW Ciloger, dans son dernier éditorial : une baisse du dividende distribué en 2018…

Frédéric Tixier


A propos d’AEW Ciloger(i)

AEW Ciloger est une filiale d’AEW SA. Les actionnaires d’AEW SA sont Natixis Global Asset Management et La Banque Postale. AEW Ciloger est la société de gestion responsable de l’ensemble de l’activité institutionnelle et grand public du groupe AEW en France. Elle dispose d’une expertise spécifique dans la création et la gestion de fonds et de mandats pour le compte de clients institutionnels et de fonds destinés à la clientèle de particuliers. Au travers des fonds grand public, AEW Ciloger gère 22 SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et 2 OPCI grand public (Organisme de Placement Collectif Immobilier) représentant plus de 5,5Mds€ d’actifs et accompagne 80 000 associés dans leurs investissements immobiliers. La société de gestion se classe parmi les trois premiers acteurs de l’épargne immobilière intermédiée en France et développe une expertise dans l’ensemble des métiers de l’asset management immobilier pour compte de tiers.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société