La SCPI Actipierre Europe révise à la baisse son objectif de distribution 2018

Le véhicule spécialisé en murs de commerce géré par AEW Ciloger anticipe désormais un taux de distribution de 3,60%¹, contre 3,74% estimé en début d’année. En cause, un « sinistre important » sur un local commercial. Les autres indicateurs de la SCPI restent au vert.

« Le résultat de l’exercice 2018 de votre SCPI est impacté par un sinistre important sur un local commercial qui nécessitera la mise en place de solutions techniques et la réalisation de travaux. Les impacts locatifs font l’objet de provisions sur l’exercice », explique d’entrée de jeu Isabelle Rossignol, Directeur général délégué d’AEW Ciloger, dans l’éditorial du dernier bulletin trimestriel de la SCPI Actipierre Europe.

Révision de l’objectif de distribution annuel

Cet accident industriel, qui entre dans les risques classiquement assumés par les bailleurs professionnels, aura effectivement comme conséquence une révision à la baisse du revenu distribuable. Celui-ci devrait s’établir à 7,56 € par part, soit un taux de distribution prévisionnel de 3,6%. Pour mémoire, Actipierre Europe avait servi l’an dernier un rendement de 4% à ses souscripteurs et anticipait, début 2018, un rendement de 3,74% pour l’année en cours. En conséquence, l’acompte sur dividende sur le 3etrimestre a été réajusté à 1,80 € par part (contre 1,98 € par part aux 1er et 2trimestres). Un montant identique devrait être versé au titre du 4trimestre.

Une collecte assagie

La SCPI, qui avait connu d’importantes souscriptions en 2017 (191 M€) et 2016 (197 M€) – des flux qui l’avaient poussée à allonger son délai de jouissance -, est par ailleurs entrée dans un rythme de collecte plus assagi. Fin septembre, sa collecte nette s’établissait à 24,4 M€, soit une progression de seulement 3,3% depuis le début de l’année. Cette faible progression de ses encours n’a pas empêché Actipierre Europe de poursuivre ses investissements, dans des proportions toutefois bien moins importantes qu’en 2017 (221 M€). La SCPI, qui disposait d’un solde à investir de 28,4 M€ à la fin du 1er trimestre, a procédé à plusieurs acquisitions aux second et troisième trimestres, essentiellement sur le territoire national : trois locaux commerciaux autour du Havre (pour 3,2 M€), et deux locaux commerciaux de centre-ville, respectivement à Paris (1,9 M€) et à La Rochelle (6,3 M€). Début novembre, elle devait finaliser l’acquisition de 50% des parts d’une SCI détenant un centre commercial neuf situé à Hochstadt, en Bavière (pour une quote-part de 27,5 M€).

Amélioration du taux d’occupation financier

L’ensemble de ces opérations, ainsi que des investissements sous exclusivité, « devrait permettre au minimum d’épuiser le solde à investir » de la SCPI d’ici la fin de l’année, précise le bulletin trimestriel. Côté gestion locative, Actipierre Europe a réussi à rehausser et maintenir son taux d’occupation financier au-delà de 95,5% tout au long de l’année (95,55% à la fin du 3T 2018), mettant ainsi fin à la baisse tendancielle de cet indicateur amorcée en 2015, et qui s’établissait à 94,73% l’an dernier.

Frédéric Tixier


A propos d’AEW Ciloger(i)

AEW Ciloger est une filiale d’AEW SA. Les actionnaires d’AEW SA sont Natixis Global Asset Management et La Banque Postale. AEW Ciloger est la société de gestion responsable de l’ensemble de l’activité institutionnelle et grand public du groupe AEW en France. Elle dispose d’une expertise spécifique dans la création et la gestion de fonds et de mandats pour le compte de clients institutionnels et de fonds destinés à la clientèle de particuliers. Au travers des fonds grand public, AEW Ciloger gère 22 SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et 2 OPCI grand public (Organisme de Placement Collectif Immobilier) représentant plus de 5,5Mds€ d’actifs et accompagne 80 000 associés dans leurs investissements immobiliers. La société de gestion se classe parmi les trois premiers acteurs de l’épargne immobilière intermédiée en France et développe une expertise dans l’ensemble des métiers de l’asset management immobilier pour compte de tiers.

(i)Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1]Hors utilisation d’éventuels crédits d’impôts d’origine étrangère