La Française lance la 1ère SCPI viticole, LF Les Grands Palais

La Française lance la 1ère SCPI viticole, LF Les Grands Palais

LF Les Grands Palais investira dans des domaines viticoles français. Son objectif : rendre ce type de placement accessible au grand public. Cette SCPI d’un genre nouveau mise sur la revalorisation de son patrimoine, sur le long terme. Ticket d’entrée : 10 000 euros.

« La Française s’intéresse à l’investissement viticole depuis plus d’une quarantaine d’années », se plait à rappeler Marc Bertrand, président de la Française REM. Et effectivement, la société de gestion est bien présente sur le segment des GFV[1] depuis 1979. Date de la constitution d’un premier groupement adossé au Château Belgrave[2]

Une expérience de plus de 40 ans dans les domaines viticoles… et les SCPI

Au fil du temps, elle a ainsi créé plus d’une vingtaine de GFV. Et gère actuellement une quarantaine de propriétés viticoles, regroupant près de 500 hectares. Soit une valeur patrimoniale d’environ 215 millions d’euros. La Française détient ainsi plusieurs domaines à Bordeaux et en Bourgogne. Mais aussi dans la vallée du Rhône et en Alsace. Elle est également propriétaire, depuis 2012, du château de Bellet, situé sur les hauteurs de Nice. Mais la Française REM, c’est aussi plus de quarante ans d’expérience dans la gestion des fonds immobiliers. A la fin du 3e trimestre 2019, elle affichait ainsi près de 8,3 Md€ d’encours sous gestion sur le seul créneau des SCPI. Et 19 Md€ pour l’ensemble de ses investissements en immobilier, fin 2018.

LF Les Grands Palais, la première SCPI viticole du marché

C’est donc forte de ces deux expertises historiques qu’elle lance aujourd’hui la 1ère SCPI viticole du marché. LF Les Grands Palais, c’est son nom, vise en effet la constitution d’un patrimoine foncier. Comme n’importe quelle SCPI. A la différence près qu’il s’agira exclusivement d’un patrimoine foncier agricole. Ce patrimoine sera composé de « différentes propriétés agricoles, détenues de manière directe ou indirecte, louées par bail rural à long terme -25 ans- à des exploitants », explique La Française REM. La société de gestion entend bien se diversifier sur plusieurs régions françaises. Bordeaux, bien sûr, mais aussi Bourgogne, vallée du Rhône, ou région champenoise. En ne ciblant que des appellations reconnues (AOP). Et les plus susceptibles de bénéficier d’une forte valorisation, en raison du phénomène de rareté qui caractérise les grands terroirs viticoles.

Rendre l’investissement viticole plus accessible

L’innovation, c’est que l’investissement viticole était jusqu’à présent un placement plutôt haut de gamme. Construit autour de fonds fermés, il était de ce fait réservé à un cercle restreint d’investisseurs. « Notre fierté, explique Marc Bertrand, est de rendre ce secteur d’investissement accessible au grand public ». LF Les Grands Palais est bien en effet, en termes de fonctionnement et juridiquement, une SCPI. C’est un fonds mutualisé, ouvert au public, permettant la revente de ses parts à -théoriquement- tout instant. Mais, compte tenu de la particularité du sous-jacent, l’horizon d’investissement recommandé s’avère toutefois plus long que celui d’une SCPI classique. « 20 ans », conseille La Française. Contre de 8 à 15 ans pour une SCPI traditionnelle. En termes de rendement, la donne n’est pas non plus la même. « Le patrimoine agricole à vocation viticole présente un rendement récurrent moindre par rapport à d’autres classes d’actifs immobiliers », prévient La Française.

Concilier placement et passion vinicole

La revalorisation du patrimoine détenu peut en revanche laisser espérer la concrétisation de substantielles plus-values. La société de gestion rappelle toutefois que LF Les Grands Palais ne s’adresse pas nécessairement à tous types d’investisseurs. Cette scpi viticole est un investissement de diversification, complémentaire à d’autres placements existants. Et qui motivera davantage ceux qui s’intéressent à l’univers viticole et œnologique. Car, cerise sur le gâteau, les futurs associés de LF Les Grands Palais se verront attribuer un avantage exclusif. En devenant membres du Club des Propriétaires de Grand Crus, ils bénéficieront en effet d’une « faculté d’achat de vin à un tarif préférentiel de différents domaines gérés par La Française Real Estate Managers ». Les amateurs apprécieront…

Frédéric Tixier

[1] Groupement Foncier Viticole
[2] AOC Haut-Médoc – Grand Cru Classé 1855


Lire aussi

700 M€ pour les SCPI de La Française

Grand Paris : est-il encore temps d’y investir ?


A propos de La Française REM(i)

La Française REM est la première société de gestion de Société Civile de Placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 30/06/2019, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners.

 (i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société