Kaufman & Broad triple son bénéfice

Le promoteur immobilier Kaufman & Broad ne connaît pas la crise. Son bénéfice net a atteint 47,5 millions d’euros, près de trois fois plus qu’en 2010 (18,1 millions), reflétant une amélioration de 1,9 point de son taux de marge brute qui culmine à 19,4 %. A l’opposé de la baisse globale de 18 % du marché constaté lors des neuf premiers mois de l’année, le groupe a connu un exercice 2011 très dynamique avec un chiffre d’affaires passant le cap du milliard d’euros (1044,3 millions d’euros. La progression du quatrième trimestre (+ 10,3 %) reste en ligne avec l’ensemble de l’exercice (+ 11,6 %).

Après cette bonne année 2011, Kaufman & Broad affiche un optimisme résolu pour l’année qui débute. Son président, Guy Nafilyan, constate que « le taux d’écoulement des nouvelles opérations reste soutenu ». Le renouvellement du portefeuille foncier se poursuit de façon favorable. Il représente aujourd’hui plus de 17 000 logements, soit plus de 3 années d’activité. Le carnet de commande progresse en valeur de près de 18 % et s’établit à 1,2 milliard d’euros. La confiance du groupe est étayée par une offre de logement qui reste insuffisante. De quoi rester optimiste malgré l’environnement général incertain. La stratégie de Kaufman & Broad consiste à renforcer son activité tournée vers les premiers acheteurs, soutenus par le dispositif du « Prêt à Taux Zéro + ». Dans ce cadre, Kaufman & Broad lancera un nouveau concept de logements à prix maîtrisés. Par ailleurs, Kaufman & Broad accélérera ses nouveaux axes de développement tels que les résidences services seniors, les résidences étudiants et l’immobilier d’entreprise.

La bourse a bien accueilli l’annonce et le titre K&B s’adjugeait 4,15 % à 17,80 euros, jeudi à la mi-séance.

Christophe Tricaud

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC