Jean-François Chaury : « Les crises sont des révélateurs de tendance »

Le directeur général d’Advenis REIM face à la caméra de pierrepapier.fr. Positionnement, convictions, perspectives : Jean-François Chaury livre sa vision des marchés immobiliers français et européens. Interview.

Une rapide présentation ?

Je suis Jean-François Chaury, directeur général d’Advenis REIM. Une société de gestion dont la mission est de collecter, investir et placer les capitaux de nos associés. Ce qui me plaît, c’est notamment l’aspect distribution. Le côté, disons « séduction » de l’acte commercial. Et d’aller chercher de nouveaux partenariats. De proposer des solutions d’investissement à nos clients. Et de les accompagner dans la durée.

Advenis REIM, quel positionnement ?

Nous avons deux spécialités. La première, c’est l’investissement dans l’immobilier ancien et de caractère. Nous avons été les premiers à lancer une SCPI de déficit foncier. Les premiers également à lancer une SCPI monuments historiques. Ce qui nous plaît, c’est ce processus de transformation de l’immobilier ancien de caractère en centre-ville. En lui apportant les normes d’habitabilité d’aujourd’hui. La deuxième spécificité, c’est l’investissement en Europe.

Pourquoi l’Europe ?

Parce que ce sont des pays, en tout cas des puissances économiques, qui sont différentes de la France. Avec des cycles économiques qui peuvent être différents aussi. L’Allemagne, bien entendu, c’est la 1ère puissance économique européenne. C’est l’un des marchés les plus profonds en termes d’immobilier tertiaire. Et l’Europe du Sud, parce que c’est une source d’opportunité. Qui permet de diversifier les actifs de nos clients, sur des mécaniques de valorisation différentes. Nous mixons donc une approche plutôt sécuritaire en Allemagne. Et plutôt source d’opportunité, avec des rendements un peu supérieurs, en Europe du Sud.

L’intérêt pour les clients ?

L’exposition aux marchés européens permet de proposer des solutions d’investissement différentes pour nos clients. Aujourd’hui, les Français sont exclusivement investis en France. Nous leur donnons la possibilité de devenir copropriétaires d’immeubles situés en Allemagne ou en Europe du Sud. Des actifs qui présentent des caractéristiques qui sont bien différentes. Tant au niveau du sourcing de l’immobilier. Qu’en termes de caractéristiques financières et fiscales. Les investisseurs bénéficient en effet de revenus de source étrangère, nets de fiscalité…

Vos points forts ?

Nos points forts découlent de nos expertises locales. Car nous sommes physiquement présents en Allemagne et en Europe du Sud. Ce qui signifie, par exemple, une capacité de gestion mais aussi d’investissement, quel que soit le contexte. On est encore, je crois, ce matin dans l’impossibilité de se déplacer en Allemagne pour aller faire des opérations. Sauf nos équipes locales, présentes sur place. Et qui ont donc la capacité de réaliser des transactions, à notre demande.

La crise, qu’en dire ?

Elle permet de réfléchir. D’être davantage en introspection. De reposer les bonnes questions. Comment investir aujourd’hui ? Et demain ?  Quelles sont les typologies de biens qui vont permettre de générer de la performance pour nos investisseurs ? Donc, oui, cette crise peut être bénéfique. Les crises sont toujours, non pas forcément des révolutions, mais en tout cas des révélateurs de tendances. Nous nous attachons donc à anticiper ces nouvelles tendances. Celles qui se profilent sur le bureau. Mais aussi sur d’autres classes d’actifs.

Que dire des SCPI ?

Les SCPI restent un placement sécurisant pour le proche avenir. Nous sommes très vigilants sur ce qui passe aujourd’hui. Et sur ce qui risque de se passer dans les prochaines semaines, ou dans les prochains mois. Mais nous restons sereins. Parce que les fondamentaux sont bons. Parce que les marchés restent assez solides. Même s’il y aura des variations à court terme. Mais quand on se positionne sur de l’immobilier pour le long terme, en règle générale, on « retrouve ses petits », si je peux me permettre l’expression…

Propos recueillis par pierrepapier.fr


Lire aussi

Jean-François Chaury, Advenis REIM : « Nous devrions lancer deux nouvelles solutions dans les mois à venir »

Collecte en hausse de 80% pour Advenis REIM

Elialys : une nouvelle SCPI dédiée à l’Europe du Sud


A propos d’Advenis REIM(i)

Advenis Real Estate Investment Management (Advenis REIM), agréée auprès de l’Autorité des Marchés Financiers sous le n° GP18000011, est depuis août 2018 la société de gestion des SCPI d’Advenis, groupe indépendant créé en 1995 et coté sur Euronext Paris. Advenis REIM conçoit et gère une gamme de dix fonds immobiliers (SCPI) à destination d’une clientèle privée et institutionnelle. Ces dix SCPI à vocation fiscale ou d’entreprise, conçues avec une approche innovante, sont principalement investies en France, en Allemagne et désormais en Europe du Sud. L’offre immobilière d’Advenis REIM se distingue par une maîtrise de la chaîne de valeur immobilière et leur financiarisation au travers des différentes filiales du groupe Advenis. La capitalisation des fonds immobiliers gérés par Advenis REIM est de près de 620 millions d’euros à fin 2019.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société.